mercredi 13 mai 2015

Comme des images, Clémentine Beauvais.



Titre : Comme des images.
Auteur : Clémentine Beauvais.
Parution :  2014.
Éditeur : Sarbacane.


4° de couverture :

Il était une fois…

... des ados sages comme des images, 

au prestigieux lycée Henri-IV, à Paris.
Un lycée où les élèves, dès la seconde,
se voient déjà en avocat, en médecin
en ministre.

L'histoire commence le jour où Léopoldine
a rompu avec Timothée pour Aurélien.
Ou bien le jour où Timothée,
par vengeance peut-être,
a envoyé un mail avec
une vidéo de Léopoldine,
à tout le monde.
Ses amis,
sa sœur jumelle Iseult,
les profs, les lycéens, les parents :
TOUT LE MONDE.


Avis :

Aujourd'hui je vous parle de Comme des images de Clémentine Beauvais. J'ai lu ce livre car j'avais beaucoup aimé le style de Clémentine Beauvais dans le livre Les petites reines et j'avais très envie de découvrir d'autres romans de cette auteure. Je l'ai dévoré en une soirée ! Je l'ai trouvé très bien, j'y est retrouvé les qualités que j'avais apprécié dans Les petites reines.

L'histoire se passe plus ou moins sur une journée, dans le célèbre et très sélect lycée Henri IV. La narratrice nous raconte ses histoires d'amitié avec les jumelles Léopoldine et Iseult pendant qu'un drame se joue au lycée. Les deux jumelles se retrouvent, bien malgré elles, au coeur d'un scandale de lycéen (il faut bien le dire, ça ne vole pas haut, mais à 15-16 ans c'est la mort, je le reconnais !!)

Comme je vous le disais, encore une fois j'ai beaucoup aimé le style franc de l'auteure. Elle ne passe pas 4 chemins, elle est assez cash et ça me plait ! Ça donne beaucoup de pep's à l'histoire. Le ton est chargé d'un humour parfois grinçant.

Avec ce livre l'auteure porte un regard plus ou moins neutre mais réaliste sur l'utilisation des réseaux sociaux. Je pense qu'elle aurait pu plus travailler cet aspect de l'histoire, mais en même temps comme elle n'émet aucun jugement ça ne m'a dérangé plus que ça que le sujet soit juste survolé. Finalement le plus important dans ce roman, ce n'ai pas l'acte mais les conséquences de cet acte, et je comprend pourquoi l'auteure n'a pas trop insisté sur le coté réseaux sociaux.

L'histoire m'a fait rire, c'est pas drôle pour cette pauvre Léopoldine, mais je dois avoir un petit coté cruel en moi ^^'
Je me suis revu au lycée pendant ma lecture, surtout avec la réflexion sur la queue de la cantine (dans des marches en plus comme ma cantine de lycée) qu'il faut rejoindre en 5 minutes sinon on fait la queue pendant 35 minutes ! J'ai clairement imaginé toute l'histoire dans mon lycée et ça collait assez bien, nostalgie quand tu nous tient ..

Niveau personnage je n'ai pas du tout aimé la narratrice, je l'ai trouvé étrange, un peu égoïste parfois et pas très intéressante en tout cas. Elle est obsédée par Léopoldine et j'avoue que les gens comme ça me font peur !! Par contre j'ai beaucoup aimé Iseult, la jumelle, parce que moi aussi j'étais une ado avec un carton à dessin. Celle qui n'est pas au coeur du scandale mais qui en tant que soeur fait partie des dommages collatéraux, comme Aurélien, le petit copain de Léopoldine. 

Ce livre se lit très vite et très bien, il est d'ailleurs peut être un peu court, je l'ai lu en une soirée, j'ai pas vraiment en le temps de savourer ma lecture, c'est un peu dommage je trouve. Et puis je m'attendais un peu à la fin, dommage parce que j'aime bien être surprise.

Bref, j'ai bien aimé ce petit livre un peu trop court. Le style de l'auteure me plait vraiment beaucoup et l'histoire m'a rappeler plein de souvenirs du lycée ^^'. J'ai passé un très bon moment avec ce livre.




Quelques phrases qui m'ont marquées :

"Pourquoi elle plutôt qu'une autre ? 
Parce qu'elle brille plus, parle mieux, 
parce que c'était elle, parce que c'était moi, 
des conneries comme ça ..." 

"Que si je l'embrasse elle se réveillera.
Que si je l'embrasse elle ne se réveillera pas.
Que si je l'embrasse je me réveillerai peut-être."


"On n'est pas en communication directe les uns avec les autres. 
Il faut parler. C'est infernal, ce silence."

7 commentaires:

  1. De cette auteure, j'ai une large préférence pour Les petites reines ♡ Comme des images m'avait moins plu, bien que l'histoire fasse tout de même bien réfléchir. Et, comme toi, je n'avais pas apprécié la narratrice...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi j'ai vraiment préféré Les petites reine :)

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais rien lu de cette auteure, mais je pensais tenter d'abord Les petites reines en premier!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison, les petites reines est mieux 😁

      Supprimer
  3. A chaque fois que je lis une chronique sur ce roman, je me dis qu'il faudrait vraiment que je le lise. Mais avant je veux découvrir Les petites reines, de la même auteur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai préférée Les petites reines moi :) Mais celui la est cool aussi ! Il faut que tu lises les deux !!

      Supprimer
  4. J'avais eu justement du mal avec la façon de parler de la narratrice, mais c'est un roman fort ! :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre passage sur mon blog ♥