mardi 24 avril 2018

Samira des Quatre-Routes, Jeanne Benameur.

Titre : Samira des Quatre-Routes.
Auteur : Jeanne Benameur.
Parution Fr : 2018.
Éditeur : Flammarion.


4° de couverture :

Samira habite la cité des Quatre-Routes. Alors que toute sa famille pense au mariage de sa soeur, Samira rêve d’échapper aux traditions, de devenir journaliste et d’être libre. Lorsqu’elle doit mentir à ses parents pour aider un ami, elle doute. Est-elle obligée de trahir les siens pour vivre comme elle l’entend ?


Avis :

Hello, avant de vos parler de Samira des Quatre-Routes je voulais remercie Marine et Aloise de chez flammarion jeunesse pour cette lecture. Quand j’ai su que c’était un coup de coeur d’Aloise j’ai eu très envie de le lire. C’est toujours intéressant de découvrir les coups de coeur des autres.

Samira est une ado de 13 ans qui vit dans une cité. Elle se sent un peu a l’étroit entre tradition familiale et désire de liberté. Sa soeur est prête à s’enfermer dans un mariage avant même d’avoir fini le lycée et elle ne la comprend pas. De son coté son ami François est traumatisé après l’agression qu’il a subit avec frère. 

Cette histoire est une belle histoire d’amitié, Samira et François s’entrainent chacun a leur manière. J’ai beaucoup aimé suivre leur évolution. Samira décide d’aller aider François malgré l’interdiction de son père et monte un plan avec une amie pour le faire sans ce faire chopper. 

Le style m’a bien plu, il est fluide et clair. Ce n’est pas un livre d’action bien sur, mais cette histoire ne manque pas de rythme. J’ai beaucoup aimé le déroulement de l’histoire.


J’ai vraiment apprécié cette courte histoire, qui se lit très vite. Je vous conseil cette petite lecture. Ce n’est pas un coup de coeur pour moi comme pour Aloise mais une très belle découverte tout de même.

★★★★☆☆

lundi 23 avril 2018

C’est lundi que lisez vous ? (174)

« C’est lundi que lisez vous » est un RDV dont les participants sont répertoriés chez Galleane.


CE QUE J’AI LU LA SEMAINE DERNIÈRE :

Coucou les poussins, cette semaine il a fait super beau, du coup c’est une petite semaine de lecture pour moi. J’ai lu deux albums que j’ai trouvé très sympa, j’ai même un petit coup de coeur pour le second : Il n’y a pas de dragon dans cette histoire et Précieuse et un roman vraiment chouette que je vous propose de gagner (RDV sur la chronique pour participer) : Nightwork.


CE QUE JE LIS EN CE MOMENT :


Margaret est la princesse parfaite, adorée de tous les Anglais. Généreuse, intelligente, polyglotte, cavalière émérite, menant de front des études de littérature, de politique et d’histoire par correspondance…
Son secret ?
Margaret n’existe pas vraiment. Elles sont seize. Seize sœurs.
Seize clones, éduquées à la perfection, créées pour faire rêver un royaume.
Mais les temps ont changé… Sur seize clones, il ne devra rester qu’une princesse.



CE QUE JE LIRAIS ENSUITE :



Et vous, que lisez vous ?
Je vous souhaite une belle semaine mes chatons <3

dimanche 22 avril 2018

Précieuse, Margot Aguerre & Sarah Feruglio.


Titre : Précieuse.
Auteur : Margot Aguerre & Sarah Feruglio.
Parution Fr : 2018.
Éditeur : autoédité.


4° de couverture :

Précieuse est née dans le Grand Champ de la Vie. Mais son corps n’est pas en argile comme celui de ses amis, il est en pierres précieuses. Elle fera tout pour cacher sa différence jusqu’au jour où une menace s’abat sur son village.


Avis :

Hello !! Aujourd’hui je vous parle encore du livre d’un auteur venu en dédicace au magasin, au plutôt d’une autrice : Magot Aguerre. Elle fait de la fantasy en général mais elle a aussi un titre en jeunesse : Précieuse un joli petit album qui vient de sortir.

Précieuse est une habitante de Mondeboue, un monde ou les habitants sont fait d’agile, alors qu’elle est en pierres précieuses. Elle souffre de sa différence et la cache en se tartinant le corps de boue, mais le jour ou le village est attaqué sa différence va être un atout.

J’ai trouvé l’histoire sympa, c’est un thème important pour les enfants de comprendre que les différences ne sont pas des défauts bien au contraire. Je conseil souvent un roman pour les 9 - 12 ans sur ce thème (Fils de sorcière, je le précise pour les curieux ^^’), c’est une thématique qui me tiens à coeur et je suis ravie de rajouter un titre à ma collection.

Les illustrations sont sublimes, j’ai été énormément séduite par les couleurs, très vives et chaudes.

Le petit plus de cet album c’est qu’il est écrit dans la police OpenDyslexic, une police plus adapté aux dyslexiques. Perso je fais en sorte d’avoir toujours des romans avec cette police dans mon magasin, je trouve très important d’aider les enfants dyslexiques à lire et à aimer lire !

En bref, je vous conseil vraiment cette album ! Vous pouvez le trouver sur le site de Magot Aguerre : margotaguerre.com, et pour la rencontrer il y a les dates de ces dédicaces sur son site. Moi j’ai un petit coup de coeur pour cet album :)

★★★★★★

vendredi 20 avril 2018

Nightwork, Vincent Mondiot.

Titre : Nightwork.
Auteur : Vincent Mondiot.
Parution Fr : 2017.
Éditeur : Actes sud junior.


4° de couverture :

Patrick, 14 ans, fan de dessins et de jeux vidéo, vit dans une cité avec son grand frère Abdel et leur mère. Le premier fait des allers-retours en prison tandis que la seconde est coincée entre une vie qui ne la satisfait pas et un alcoolisme rampant. Le terne quotidien de l'ado va prendre un tour carrément macabre et inattendu. La chronique sociale se fait narration tendue. Pour sortir de ce cauchemar éveillé, Patrick peut compter sur l'attachement indéfectible d'Abdel, leur culot et leur sens commun de la débrouille. L'auteur instille dans son récit du suspense et une bonne dose d'humour noir, avec même un certain espoir, malgré les situations que ses personnages traversent.


Avis :

Hello tout le monde ! Aujourd’hui je vous parle de Nightwork, un roman de Vincent Mondiot publié chez Actes sud. Je l’ai lu car l’auteur est venu en dédicace cette semaine au magasin et que je voulais connaitre son travail. 

Nightwork c’est l’histoire de Patrick, un ado de 14 ans qui vit seul avec sa mère alcoolique depuis que son grand frère est en prison. Au collège c’est pas la joie, il n’a qu’une seule amie et est martyrisé par les autres. Quand son frère rentre il est soulagé, et espère que les choses vont un peu s’amélioré.

Ce roman sort vraiment des lectures que j’ai l’habitude de lire, en fait il est classé en roman ado mais ça pourrait très bien être un roman pour adulte. Patrick à 21 ans et nous raconte son adolescence par écrit, plus précisément ses 14 ans à l’époque ou son frère est rentré de prison. À cette époque il a une vie un peu minable, il est victime de harcèlement scolaire, sa mère n’est pas ce qu’on appelle une mère exemplaire, elle boit et le frappe. Pour s’évader un peu avec sa meilleure amie, ils jouent aux jeux vidéo, discutent de celui qu’ils aimeraient créer ensemble etc. 

Evidement je ne vais pas vous en dire plus ^^’, mais bien que j’avais deux trois hypothèses qui se sont avérées vraies, ce roman m’a vraiment surprise. On ne peut pas dire que les actions s’enchainent, mais j’ai quand même été prise dans ma lecture, et j’étais curieuse de connaitre le fin mot de l’histoire.

Bref, perso j’ai vraiment apprécié ma lecture, et d’ailleurs j’ai une surprise pour vous !! Je vous propose de remporter un exemplaire dédicacé de ce roman, pour cela il suffit de répondre au questionnaire qui suit !

★★★★★☆

mercredi 18 avril 2018

Il n’y a pas de dragon dans cette histoire, Lou Carter & Déborah Allwright.

Titre : Il n’y a pas de dragon dans cette histoire.
Auteur : Lou Carter & Déborah Allwright.
Parution Fr : 2018.
Éditeur : Circonflexe.


4° de couverture :

C'est l'histoire d'un dragon qui pour une fois aimerait devenir le héros de son histoire...Impossible dis-tu ?! Attends de lire cette aventure et tu verras !
  • Dans ce joyeux conte détourné qui met en valeur le courage et la personnalité, le lecteur retrouve ses personnages préférés (le Petit Bonhomme de pain d'épice, les trois petits cochons, Boucles d'Or, etc.) et leurs répliques célèbres et découvre un dragon aux qualités héroïques.


Avis :

Coucou les chatons ! Je crois que je suis en mode dragons en ce moment, après Le dragons péteur  je vous parle de ce petit album : Il n’y a pas de dragon dans cette histoire.

Cet album c’est l’histoire d’un dragon qui en a marre d’être le méchant de l’histoire qui enlève des princesses et se bat contre des chevaliers. Il décide donc d’aller faire le tour des autres histoires pour proposer sa participation, mais personne n’est vraiment décidé à lui faire une place dans son histoire.

J’ai trouvé cet album super mignon, et surtout il est marrant. Le dragon visite plusieurs histoire classique, les trois petits cochons, Boucle d’or, Le petit chaperon rouge etc… Le méchant veut devenir le gentil mais personne ne veut de son aide.

Les illustrations sont fraiches et pleines de couleurs vives. Cette histoire est pétillante, et les illustrations le montrent bien ! 

Je conseil cette album à tout les enfants à partir de 3 ans, c’est un bon moyen de découvrir les contes d’une autre façon et pourquoi pas de donner envie aux enfants de découvrir les vraiment conte.

★★★★☆☆

lundi 16 avril 2018

C’est lundi que lisez vous ? (173)

« C’est lundi que lisez vous » est un RDV dont les participants sont répertoriés chez Galleane.


CE QUE J’AI LU LA SEMAINE DERNIÈRE :


Coucou tout le monde, cette semaine j'ai lu Vivant, un livre assez étrange. Ensuite j'ai lu La légende des 4, le premier tome de la nouvelle série de Cassandra O'Donnell que j'ai beaucoup aimé. Et puis Métamorphose, le tome 4 de la série de Erika Duflo que j'aime beaucoup.



CE QUE JE LIS EN CE MOMENT :

Patrick, 14 ans, fan de dessins et de jeux vidéo, vit dans une cité avec son grand frère Abdel et leur mère. Le premier fait des allers-retours en prison tandis que la seconde est coincée entre une vie qui ne la satisfait pas et un alcoolisme rampant. Le terne quotidien de l'ado va prendre un tour carrément macabre et inattendu. La chronique sociale se fait narration tendue. Pour sortir de ce cauchemar éveillé, Patrick peut compter sur l'attachement indéfectible d'Abdel, leur culot et leur sens commun de la débrouille. L'auteur instille dans son récit du suspense et une bonne dose d'humour noir, avec même un certain espoir, malgré les situations que ses personnages traversent.




CE QUE JE LIRAIS ENSUITE :



Je vous souhaite une belle semaine les chats :)

dimanche 15 avril 2018

Métamorphose, Tome 4 : Désillusion

Titre : Métamorphose, Tome 4 : Désillusion.
Auteur : Ericka Duflo.
Parution Fr : 2018.
Éditeur : Kennes.


4° de couverture :

L'initiation touche à sa fin, mais avant de quitter Arpia, Senna aura bien d'autres difficultés à surmonter. Céléno lui fait des révélations qui viennent troubler ses convictions. Des secrets déroutants refont surface. Des masques tombent. Tous les plans de Senna sont perturbés. De retour à Houston, elle tente de retrouver une vie normale, mais le poids qui pèse sur ses épaules devient insoutenable. 
Comment affronter sereinement l'avenir lorsque resurgissent les démons du passé ? Son désir de vengeance sera-t-il assez fort pour résister à la pression ?

Avis :

Coucou les loulous, aujourd’hui je vous parle du tome 4 de Métamorphoseune saga que j’aime beaucoup qui mêle fantasy, mythologie et romance. Je remercie Kennes éditions pour cette lecture.

Dans ce tome on retrouve Senna, en dernière année à Arpia. Elle s’apprête à assister au bal de fin d'année et prête à prendre la vengeance qu’elle attend depuis longtemps. Ian lui est toujours caché dans sa cabane, sous l’emprise du sort de patriarche. 

J’ai été ravie de retrouver l’histoire fantastique dans lequel nous plonge Ericka Duflo, J’adore tout le coté mythologique de l’histoire. L’univers inventé par l’autrice est vraiment très développé, avec plein de détails, il se passe plein de choses, qui finissent toujours par avoir une importance dans l’histoire.

Senna est un personnage très attachant. Elle est déterminée à attendre son but, courageuse et réfléchi. Par contre j’ai pas vraiment d’attache aux autres personnages. Je trouve Ian un peu pourri, franchement il n’a rien du book boyfriend celui là ! Et puis les copines de Senna ne sont pas très intéressantes, j’ai l’impression qu’elles sont juste la pour mettre Senna en avant.

Si il y a un truc dommage quand même c’est qu’il est difficile de se souvenirs de tout se qu’il s’est passé dans les tomes précédents, j’ai parfois eu du mal à replacer certains événements.

Cette histoire est vraiment très bien construite et originale. Les tomes sont de plus en plus intriguant et j’ai plus qu’hâte de lire enfin le dernier tome !!


★★★★☆☆

vendredi 13 avril 2018

La légende des quatre, Tome 1 : Le clan des loups, Cassandra O’Donnell.


Titre : La légende des quatre, Tome 1 : Le clan des loups.
Auteur : Cassandra O’Donnell.
Parution Fr : 2018.
Éditeur : Flammarion.
Achetez le ebook sur Numilog : ICI.


4° de couverture :

Ils sont quatre

Quatre héritiers de leurs clans
Ils doivent s'unir pour survivre ...
Loups, tigres, aigles et serpents
Quatre clans ennemis ...
Les yokaïs , créatures tantôt humaines tantôt animales vivent dans une harmonie fragile ...
Sur les terres humaines, la tension est palpable ...
Maya, l'héritière du clan des loups et Bregan, des tigres sont les garants de la paix ...mais pourront-ils résister à leurs instincts profonds pour sauver leurs tribus ?


Avis :

Coucou les loulous ! Aujourd’hui je vous parle du premier tome de La légende des quatre, le premier tome de la nouvelle saga de Cassandra O’Donnell. J’ai beaucoup aimé Malenfer, d’ailleurs je dois lire le tome 4 bientôt !

La légende des quatre c’est l’histoire de quatre clans de métamorphoses appeler les Yokais. Il y a les Serpais, les Rapais, les Lupais et les Taigans. Les quatre clans sont ennemis, et doivent cohabiter avec les hommes. Quand un Lupai ce fait assassiné par un Taigan les Lupais sont près à déclarer la guerre, mais Maya, l’héritière du clan essaie de l’empêcher.

Cette histoire m’a beaucoup plu, j’ai surtout aimé plonger dans cet univers. Le monde a subit des changement et est de retour à un âge plus reculé, il n’y a plus de voiture, plus d’arme etc. Les hommes ne sont pas fan des Yokais, certains en ont peur, d’autre les détestes carrément. Les Yokais entre eux ne sont pas tendre et chaque clans détestent les trois autres.

J’ai beaucoup aimé Maya et Bregan, la louve et le tigre. Par contre j’ai trouvé les deux autres hérités Nel et Wan un peu cliché et pas assez développés. Cela dit Nel est quand même ma chouchoute. J’espère que dans la suite ils seront plus présent, j’ai hâte d’en savoir plus sur c’est deux là !

Ce roman est pour les plus grands que MalenferCassandra O’Donnell à fait évolué son style et il est parfaitement adapté au roman. J’ai beaucoup aimé la plume de l’autrice, fluide et agréable mais j’ai trouvé qu’il y avait un peu trop de répétition parfois. Notamment concernant la rivalité entre les clans Raspai et Serpai. 

J’ai trouvé la fin très surprenante, je ne m’attendais pas à ça et c’est très agréable quand on ne devine pas la fin.

Bref, un premier tome vraiment sympa ! Je vous le conseil vraiment, l’univers est très intéressant et j’ai hâte d’en savoir plus. J’espère découvrir comment le monde en ai arrivé là. Cassandra O’Donnell est décidément une autrice à suite. Je remercie beaucoup Flammarion Jeunesse pour cette lecture !

★★★★☆☆

mercredi 11 avril 2018

Vivant, Roland Fuentès.

Titre : Vivant.
Auteur : Roland Fuentès.
Parution Fr : 2018.
Éditeur : Syros.


4° de couverture :

Sept étudiants passent leurs vacances ensemble. L’un d’eux invite un nouvel ami, inconnu du groupe, Elias, qui cristallise aussitôt tous les regards. Nul n’aurait pu prévoir que le séjour entre potes qui s’annonçait si bien — sport, révisions, détente – tournerait en un combat à la vie, à la mort. À moins que la haine de « l’autre » n’ait été là, en germe, dès le premier instant.


Avis :

Hello les chouchous !! Aujourd’hui je vous parle de Vivant, un roman publié chez Syros que j’ai depuis sa sortie mais je n’avais pas encore ouvert.

Vivant c’est l’histoire d’une bande de jeunes amis qui partent en vacances ensemble pour faire un peu de sport et réviser les cours.Lucas, l’un des membres du groupe, décide d’inviter Elias, un étranger que personne ne connait à part lui. La présence d’Elias remet tout en question. Le tout rythmé par une folle course poursuite avec Matteo et Elias.

Je dois dire que ce roman est un peu dingue. D’un coté j’ai aimé, mais en même temps j’ai pas tout compris je crois ! En faite, j’ai pas bien compris l’élément déclencheur (et ça c’est quand même embêtant !) Tout au long du roman on suit les différents personnages chacun leur tour en plus de la course poursuite. Chaque personnage nous raconte les vacances, jusqu’au fameux élément déclencheur que j’ai pas capté !

Moi j’adore le changement de point de vue, en plus des chapitres courts ça dynamise vraiment le roman ! J’aurais aimé avoir également les points de vue de Matteo et Elias, mais je comprend le choix de l’auteur. Cela dit, ça m’aurait peut être aidé à comprendre Matteo qui est un personnage que je n’ai vraiment pas réussi a cerner.

En revanche j’ai beaucoup aimé Lucas, pour tout vous dire il m’a fait penser du début à la fin à l’un de mes meilleurs amis et du coup je me suis beaucoup attaché à lui. Concernant les autres personnages, j’ai aussi beaucoup aimé Camille, par contre j’aurais aimé en savoir plus sur les autres. Notamment Salomé, dont on à pas souvent le point de vue. Je pense que si j’en avais su plus sur Mathilde je me serais attachée à elle !

J’ai beaucoup le rythme très dynamique. Les chapitres sont très court et s’enchaînent très vite. Le style de l’auteur est fluide et agréable. Le roman est percutant mais j’aurais aimé en savoir plus sur tout le monde pour mieux comprendre l’histoire. 

Ce roman est sympa, mais je ne suis pas sur qu’il plaira à tout le monde. Moi il m’a plu, mais il m’a manqué des détails.

★★★★☆☆

mardi 10 avril 2018

top ten tuesday #32

Coucou les chatons !!

Un petit top ten ça vous tente ?! Le thème d'aujourd'hui m'a bien plu, le top 10 du kit de survie pour aller dans un salon du livre ! Je pense qu'on a un peu toute les mêmes mais on aura peut être des surprises.


Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2ème édition sur le blog Frogzine.

Voilà mon kit de survie en 10 points :

Pour le confort :
- Vêtements léger
-Bonnes chaussures
- Sac à dos

Pour les bloggueuses :
- Badge avec mon nom/ nom du blog
- Carte de visite

Les autres trucs nécessaires :
- Carte bleu
- Appareil photo
- Bouteille d'eau
- Téléphone portable
-Planning de dédicace


Voilà je crois que ma liste est au complet. 
Et vous, votre kit de survie pour un salon du livre ?!