dimanche 28 juin 2020

Le convoyeur, Tome 1 : Nymphe, Tristan Roulot & Dimitri Armand.


Titre : Le convoyeur, Tome 1 : Nymphe.
Auteur : Tristan Roulot & Dimitri Armand.
Parution Fr : 2020.
Éditeur : Le Lombard.


4° de couverture :

Sur les décombres de notre civilisation mutante, il n’a qu’une mission : amener à destination ce que vous avez de plus précieux.


Avis :

Coucou tout le monde :) Aujourd’hui on va parler BD. Le convoyeur, une nouveauté chez Le lombard. 

L’histoire ce passe dans un futur post-apocalyptique, un virus a détruit tout le fer. Ce virus est appelé la rouille. Dans ce monde de chaos, un homme accepte toute les missions qu’on lui confit, transporter un paquet, mener une quête etc… à condition d’avaler un oeuf étrange en échange.

Ce BD n’est pas trop le genre de BD que je lis d’habitude, mais je l’ai lu reçu au boulot, alors je me suis dis pourquoi pas. J’ai trouvé l’histoire très intéressante, et mystérieuse. Dès le début j’avais super envie de savoir ce que c’était que cet oeuf, et pourquoi le convoyeur voulait absolument le faire manger à tout le monde. 

L’univers est assez angoissant, mais ça ne sort pas de l’ordinaire. Des mondes post-apocalyptiques dans le genre, on en a déjà vu !

Cela dit, j’ai quand même eu du mal. Le dessin est assez classique mais pas à mon goût, certains passages sont limités dégueu. Moi j’aime les trucs mignons ^^’ Et comme beaucoup de gens, quand j’aime pas le dessin j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire et à m’attacher aux personnages.

Bref, une histoire intrigante, un univers bien stressant mais pas surprenant mais un dessin qui ne m’a pas trop plu. Je ne suis pas convaincue à 100%, mais en même temps c’est pas mon genre de BD préféré ! Je pense que cette BD n’est pas faite pour moi, mais est quand même une bonne histoire pour les fans du genre.

★★★☆☆☆

mardi 23 juin 2020

Je suis une viking, Andrew David MacDonald.


Titre : Je suis une viking.
Auteur : Andrew David MacDonald.
Parution Fr : 2020.
Éditeur : Nil.


4° de couverture :

Zelda, 21 ans, n’est pas tout à fait comme les jeunes femmes de son âge, parce que sa mère buvait trop quand elle était enceinte. Qu’à cela ne tienne, elle mènera sa vie comme elle l’entend ! Zelda aime son grand frère Gert, son amoureux Marxy, son nouveau travail à la bibliothèque, faire des listes et, surtout, elle voue un culte immodéré aux Vikings.
Mais, alors qu’elle rêve de combats à l’épée et de Valkyries, elle découvre que Gert s’est lié à de dangereux dealers pour payer les factures. Le moment est venu pour Zelda de montrer sa bravoure et de se lancer à sa rescousse !


Avis :

Coucou les chats :) La semaine dernière j’étais en vacances, je n’ai pas beaucoup lu, mais j’ai quand
même fini un roman : Je suis une VikingJ’ai été attiré par la couverture, mais surtout par le titre.

La viking c’est Zelda, elle à 21 ans et souffre du syndrome de l’alcoolisme foetale, mais ça ne l’empêche pas d’être une Walkyrie. Elle vit avec son frère Gert, va au centre social où elle retrouve son amoureux Marxy et ses amis, va chez le docteur Laird … Bref, elle a sa petite vie. Un jour elle découvre que frère fréquente des méchants, mais en tant que viking elle doit protéger sa tribu des méchants, elle décide de commencer à travailler pour rapporter de l’argent et aider son frère.

J’ai trouvé cette histoire très touchante. Zelda a des petits cotés naïfs qui la rende tellement touchant et attendrissante. Vraiment j’ai passé un excellent moment à ses cotés. Elle et son frère Gert son seuls depuis la mort de leur mère. Ils ont fuit leur oncle, qui était leur tuteur légal, car il était violent. Gert va à la fac et fait son possible pour assurer une belle vie à sa soeur, malheureusement il tombe dans la facilité et fréquente des dealers.

Zelda rêve de devenir une légende, comme les héros viking dont elle lit les histoires dans les bouquins. Elle fait tout son possible pour y arriver, à son niveau. Elle nous raconte son quotidien, de façon très simple, sans détour. C’est sincère et naturel. J’ai vraiment beaucoup aimé :)

Voilà voilà, que dire de plus, c’est un très beau livre que je vous conseille vivement. Il y a de l’espoir dans ce roman, j’ai parfois ris, j’ai aussi eu les larmes aux yeux, l’auteur nous fait vivre plein d’émotions différente et c’est un beau coup de coeur pour moi !!

★★★★★★

samedi 20 juin 2020

109 rue des soupirs, Tome 2 : Fantômes sur le grill, Mr Tan & Dumont.


Titre : 109 rue des soupirs, Tome 2 : Fantômes sur le grill.
Auteur : Mr Tan & Dumont.
Parution Fr : 2020.
Éditeur : Casterman.


4° de couverture :

À défaut de pouvoir profiter de ses parents toujours absents, Elliot passe du temps avec sa nouvelle famille, les fantômes Eva, Angus, Amédée et Walter.
Cette fois, un redoutable inspecteur du CRI (Commission des Revenants Inadaptés) débarque au 109 pour contrôler que la maison est correctement hantée… Ce qui n’est pas tout à fait le cas, étant donné la bienveillance des fantômes envers Elliot. Ceux-ci vont devoir redoubler d’imagination pour faire croire à l’inspecteur qu’ils sont terrifiants : pièges, tortures et hurlements à tous les étages.
C’est sans compter le retour de la chasseuse Ulrika Von Paprika… Comment faire peur et être discrets à la fois ?!

Avis :

C’est reparti pour une aventure du petit Elliot, un jeune garçon qui a emménagé il y a peu dans une
maison hantée par 4 fantômes.
 J’avais bien aimé le premier, une petite série plutôt sympathique pour les plus jeunes, alors j’ai eu envie de retourner au 109 rue des soupirs pour voir un peu ce qu’il s’y passe.

Cette fois les parents d’Elliot sont encore en vadrouille on ne sait ou, il est donc seul chez lui avec ses fantômes. Manque de peau, ils ne sont pas tranquille, un inspecteur vient évaluer les fantômes pour savoir si ils hantent correctement la maison, et en plus l'horrible Ulrika Von Paprika est de retour pour prouver l’existence des fantômes au monde entier.

Encore une petite aventure bien sympa. Elliot et les fantômes vont devoir se montrer astucieux pour convaincre l’inspecteur tout en échappant à Ulrika. J’ai bien aimé cette petite lecture. C’est sympa, rigolo, léger. Elliot est un petit garçon attachant et les fantômes aussi. Ce que j’ai aimé dans ce tome d’ailleurs c’est qu’on en apprend plus sur eux. Je ne m’y attendais pas, c’était une bonne surprise :)

Bref, une lecture sympathique à donner à vos enfants de 7 à 10 ans. J’aime beaucoup le format BD et les personnages qui sont le point fort pour moi dans cette série :)

★★★★☆☆

mercredi 17 juin 2020

Toffee et moi, Sarah Crossan.


Titre : Toffee et moi.
Auteur : Sarah Crossan.
Parution Fr : 2020.
Éditeur : Rageot.


4° de couverture :

Allison s’est enfuie de chez elle. Elle n’a nulle part où aller. Un peu par hasard, elle trouve refuge chez Marla, une femme qui pense la reconnaître et qui pourtant l’appelle « Toffee ». Allison cherche à oublier, Marla veut se souvenir. Alors, le temps de trouver un nouveau toit, de guérir de ses blessures, la jeune femme accepte d’être Toffee. Et en dépit du mensonge, une amitié tendre et fragile naît entre les deux femmes. Peu à peu, la chaleur d’un foyer, d’une famille choisie, renaît.


Avis :

Coucou tout le monde :) Aujourd’hui je vais vous parler d’une autrice que j’aime beaucoup : Sarah Crossan ! Quand Rageot m’a proposé de lire son petit nouveau, j’ai foncé bien sur !! D’ailleurs je les remercie beaucoup pour cette lecture.

J’aime beaucoup les romans en vers de Sarah Crossan, depuis Inséparables elle fait partie des auteurs incontournables dont je lis tout les nouveau romans, sans hésiter. Cette fois, Sarah Crossan nous raconte l’histoire d’Allison, une jeune fille qui fugue de chez elle. Elle fuit un père violent, et atterri un peu par hasard chez une vieille dame qui a des problèmes de mémoires. Elles vont cohabiter, et s’aider l’une l’autre.

On pourrait se dire que les romans de cette autrice sont toujours pareil : des vers, une histoire triste, des sentiments, des émotions … Sauf que voilà, c’est magnifique ! Encore une fois Sarah Crossan fait passé tellement d’émotions dans son histoire, que j’ai dévoré le livre en moins de deux ! J’avais pas envie de m’arrêter avant d’avoir lu le dernier mot ! On dirait qu’elle a une recette magique, et que ça marche à tout les coups. J’ai pas aimé tout ses romans de la même manière, et Inséparables reste mon numéro 1 pour l’instant, mais je crois que celui là vient en 2 !

Allison est une jeune femme brisée, mais elle essaie de s’en sortir. Marla est une vieille dame très touchante. Elle est seule, malgré Peggy son aide à domicile et Donal son fils. La présence d’Allison est comme un second souffle dans sa vie, même si elle la prend pour une autre.

J’ai vraiment adoré ce roman. Il est beau, triste, poétique et c’est magnifique ! Je vous le conseille fortement, alors foncez en librairie il sort aujourd'hui :) Pour moi c’est un coup de coeur !! 

★★★★★★

vendredi 12 juin 2020

Les soeurs Grémillet, Tome 1 : Le rêve de Sarah, Di Gregorio & Barbucci.



Titre : Les soeurs Grémillet, Tome 1 : Le rêve de Sarah.
Auteur : Di Gregorio & Barbucci.
Parution Fr : 2020.
Éditeur : Dupuis.


4° de couverture :

Être soeurs, ce n’est toujours facile. Mais quand on est aussi différentes que Sarah, Cassiopée et Lucille, c’est la folie ! L’une est bouleversée par des rêves récurrents, l’autre vit la tête dans les étoiles, la troisième passe le plus clair de son temps avec son chat.

Jusqu’au jour où elles tombent sur une mystérieuse photo de leur maman enceinte. Qui est le bébé ? Et pourquoi cette photo était-elle cachée au fond du grenier .

Pour le découvrir, il faudra s’aventurer dans la forêt enchevêtrée des secrets de la famille Grémillet !


Avis :

Hello les chats :) Aujourd’hui je vous parle d’une BD qui sort aujourd’hui : Les soeurs GrémilletJ’attends la sortie depuis quelques temps déjà, mais bien sur confinement oblige, la sortie avait été repoussé. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve la couverture trop belle, c’est ce qui m’a attiré à la base xD

Avant d’en dire plus sur mon avis, je tiens à remercier Dupuis pour cette lecture toute douce que j’ai beaucoup aimé :)

Cette BD nous raconte l’histoire de trois soeurs, les Grémillet. L’ainée, Sarah fait un rêve récurent depuis quelques temps, elle rêve d’une petite méduse. Elle ne comprend pas ce rêve et il l’obsède au point de pousser ses soeurs à mener l’enquête sur le passé de leur mère avec elle.

C’est une BD toute mignonne, avec une histoire sympa et des illustrations sublimes. Sarah mène ses soeurs à la baguette pour découvrir le fin mot de l’histoire. Elles fouillent le grenier, questionnent les amies de leur mère mais rien n’y fait, Sarah ne trouve pas ce qu’elle cherche.

Les trois soeurs sont très attachantes, j’ai un petit faible pour Lucille, la plus jeune. Une fana de chat qui aide les chats errants, c’est mignon. Cassiopée la soeur du milieu est très fleur bleue et je crois que le tome 2 sera sur elle, j’ai hâte de le lire ^^’

Les illustrations sont tout en douceur et en rondeur, j’ai beaucoup aimé. On sent l’influence de la culture japonaise, avec quelques références indatables (une peluche Totoro, une poupée Sailor Moon etc…)


Bref, une très bonne lecture jeunesse, j’ai hâte d’en découvrir plus sur la famille dans les prochains tome. En attendait je vous conseille cette BD sans hésiter :)

★★★★★☆

jeudi 11 juin 2020

Là où chantent les écrevisses, Delia Owens.


Titre : Là où chantent les écrevisses.
Auteur : Delia Owens.
Parution Fr : 2020.
Éditeur : Seuil.


4° de couverture :

Pendant des années, les rumeurs les plus folles ont couru sur " la Fille des marais " de Barkley Cove, une petite ville de Caroline du Nord. Pourtant, Kya n'est pas cette fille sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent. A l'âge de dix ans, abandonnée par sa famille, elle doit apprendre à survivre seule dans le marais, devenu pour elle un refuge naturel et une protection. Sa rencontre avec Tate, un jeune homme doux et cultivé qui lui apprend à lire et à écrire, lui fait découvrir la science et la poésie, transforme la jeune fille à jamais. Mais Tate, appelé par ses études, l'abandonne à son tour. La solitude devient si pesante que Kya ne se méfie pas assez de celui qui va bientôt croiser son chemin et lui promettre une autre vie. Lorsque l'irréparable se produit, elle ne peut plus compter que sur elle-même


Avis :

Pourquoi celui qu'on a abandonné, celui qui saigne encore, 
devrait-il assumer la charge du pardon ?



Coucou les chatons :) J’espère que vous allez bien ? Aujourd’hui je vais vous parler d’un roman adulte, pour une fois ! Je sens que je me lasse un peu de la littérature jeunesse en ce moment, du coup je me suis d’un bon roman adulte me ferait du bien ! Du coup j’ai choisi celui qui est le coup de coeur de toutes mes collègues ^^’

Là où chantent les écrevisses c’est l’histoire de Kya, une jeune fille qui vit dans les marais de Barkley Cove, une ville de Caroline du Nord. Le récit commence quand elle a 6 ans, elle voit sa mère partir définitivement, fuyant un mari violent et ses enfants. Au fils des ans, tout le monde la quitte. À l’âge de 10 ans, Kya est une jeune fille solitaire qui s’occupe d’elle même.

Cette histoire est très touchante. Kya est un personnage complexe, intéressant et très attachant. Elle est encore une enfant au début du roman, et pourtant elle est contraint de se comporter comme une adulte. C’est assez déroutant parfois. Malgré sa solitude elle tisse des liens forts avec certains habitants de sa ville, elle expérimente l’amour, le chagrin, et bien sur le sentiment d’abandon qui la suit tout au long de l’histoire.

Je dois avouer que je suis agréablement surprise par cette lecture. J’avais peur de m’ennuyer dans la contemplation du marais, mais finalement j’ai vraiment aimé suivre l’histoire de cette femme. J’ai quand même ressenti un petit coup de mou au milieu du roman, mais mon intérêts est revenu un peu après la moitié.

C’est un beau récit, une belle histoire, émouvante et prenante. Je n’hésiterais pas à le conseiller :)


★★★★☆☆

mercredi 10 juin 2020

Les Omniscients, Tome 1 : Phénomènes, Dugomier & Renata.


Titre : Les Omniscients, Tome 1 : Phénomènes.
Auteur : Dugomier & Renata.
Parution Fr : 2020.
Éditeur : Le lombard.


4° de couverture :

A New York, cinq adolescents se réveillent un jour dotés du savoir absolu. L'information se répand sans tarder, et les jeunes prodiges sont immédiatement mis à l'abri par le FBI. Que faire quand on a 15 ans et plus besoin d'apprendre la moindre leçon ? Nos héros n'auront pas le temps d'y réfléchir longtemps. Une organisation gouvernementale secrète est décidée à les capturer. Et ils ont une énigme à résoudre : d'où vient leur faculté ? Qui sont ces créatures aux pouvoirs divins qui ont décidé de changer leur destin ?


Avis :

Hello les chats :) Aujourd’hui je viens vous parler d’une nouvelle BD du scénariste des Enfants de la résistance, que je n’ai pas encore lu, mais qui est en bonne place dans ma PAL ^^'

Les Omniscients c’est l’histoire de 5 jeunes qui se réveillent un matin avec des acouphènes et le savoir absolu. Au début de cette histoire ils ne se connaissent pas, mais la médiatisation d’une des jeunes les pousse à se rassembler. Malheureusement pour eux, le FBI s’intéressent beaucoup à eux, et ils sont obligés de fuir.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome, il place bien l’histoire et les personnages. On découvre l’univers qui est assez sympa. Les 5 jeunes se réveillent avec tout les savoirs, c’est un pouvoir qui me fait bien envie ^^’ 

Les personnages sont attachants. Ils sont inexplicablement attirés les uns par les autres, ils ressentent le besoin de rester ensemble. J’ai franchement hâte d’en savoir plus sur eux.

Niveau illustrations c’est assez classique, pareil pour la colorisation. Mais ça colle bien à l’histoire :)

Bref, j’ai pas grand chose de plus à dire. Comme tout les tomes 1 de BD jeunesse ça a un gout de trop peu ^^’ J’aurais bien envie de lire la suite tout de suite xD En tout cas ça m’a bien plu, j’ai aimé l’histoire et les personnages. C’est rythmé, dynamique et ça éveille la curiosité ! N’hésitez pas, ça sort vendredi :)

★★★★★☆

mercredi 3 juin 2020

Hunger Games, Tome 0 : La ballade du serpent et de l’oiseau chanteur, Suzanne Collins.


Titre : Hunger Games, Tome 0 : La ballade du serpent et de l’oiseau chanteur.
Auteur : Suzanne Collins.
Parution Fr : 2020.
Éditeur : PKJ.


4° de couverture :

Dévoré d'ambition
Poussé par la compétition
Il va découvrir que la soif de pouvoir a un prix

C'est le matin de la Moisson qui doit ouvrir la dixième édition annuelle des Hunger Games. Au Capitole, Coriolanus Snow, dix-huit ans, se prépare à devenir pour la première fois mentor aux Jeux. L'avenir de la maison Snow, qui a connu des jours meilleurs, est désormais suspendu aux maigres chances de Coriolanus. Il devra faire preuve de charme, d'astuce et d'inventivité pour faire gagner sa candidate.

Mais le sort s'acharne. Honte suprême, on lui a confié le plus misérable des tributs : une fille du district Douze. Leurs destins sont désormais liés. Chaque décision peut les conduire à la réussite ou à l'échec, au triomphe ou à la ruine.

Dans l'arène, ce sera un combat à mort.


Avis :

Coucou les chats ! Aujourd’hui je vous parle de la grosse sortie jeunesse du moment : Hunger Games Bien sur j’avais super hâte de le lire, je me suis jetée dessus le jour de sa sortie (et j’ai bien fais, à la librairie on a tout vendu en 2 jours !)

Bref, ce nouveau Hunger Games est sur le président Snow, quelques années avant les 74ème Hunger Games de Katniss, puisqu’il à 18 ans. La guerre entre les district et le Capitole est fini depuis 10 ans, ils en sont donc à la 10ème édition des Hunger Games, une émission qui a du mal à trouver son public. En effet les habitants du Capitole se remettent lentement de la guerre, et les Hunger Games ne sont pas encore aussi rodés, spectaculaires et populaires. 

Le président Snow, qui n’est encore que Coriolanus Snow, un jeune prometteur du Capitole est désigné comme mentor. C’est la première année que les tributs ont droit à un mentor. On lui confie comme tribut la fille du 12 : Lucy Gray, une drôle de nana qui s’attire vite la sympathique de son mentor.

Je dois dire que je ne suis pas emballée comme j’espérais l’être. J’ai trouvé ce tome un peu longuet. Bon, j’avoue que si on m’avait demandé mon avis, ce prequel aurait été sur Haymitch et pas sur Snow ^^’ Snow je m’en fiche un peu, du coup son passé c’est pas ma priorité. 

Cela dit, j’en ai découvert un peu plus le personnage, que l’on ne connait pas vraiment au fils de la saga. Ce que je trouve dingue c’est qu’il est sympathique dans ce tome. Comme tout le monde, ou presque, dans Panem il n’est forcément à l’aise avec les jeux. J’ai l’impression d’avoir attendue tout le monde de découvrir ce qui avait fait changer son point de vue, et maintenant que je l’ai fini, je crois que j’ai toujours pas compris xD

Mon plus gros problème avec ce roman c’est que je l’ai trouvé mou .. Trop lent, pas assez d’action. Les jeux ne sont pas captivant, et le rôle de mentor de Coriolanus encore moins. 

bref bref, mon avis sur ce tome n’est pas très positif, mais je suis ravie de l’avoir lu ! Je suis ravie que Suzanne Collins nous ai offert un nouvel opus de sa superbe saga ! Lire ce roman m’a donné envie de relire la saga ^^'

★★★☆☆☆

mardi 2 juin 2020

bilan du mois, juin 2020.

Hola todos :)

J'espère que vous allez tous bien ?! La reprise n'était pas trop dur ? Moi j'ai eu un peu de mal à reprendre le rythme, mais ça fait du bien de sortir de chez soi et de revoir des gens ^^'

Ce mois-ci j'ai moins de lectures au compteur forcément, mais j'ai plusieurs bonnes, voir très bonnes lectures et ça c'est cool :)

Mon top 3 :




Romans :




BD :



Je vous souhaite un beau mois de juin, 
et de belles découvertes :)

samedi 30 mai 2020

Teen titans Raven, Kami Garcia & Gabriel Picolo.


Titre : Teen titans Raven.
Auteur : Kami Garcia & Gabriel Picolo.
Parution Fr : 2020.
Éditeur : Urban Comics.



4° de couverture :

Raven n’a beau avoir que dix-sept ans, la vie n’a pas manqué de lui infliger son lot d’épreuves douloureuses. La disparition de sa mère adoptive dans un tragique accident de voiture, et l’amnésie totale qui en découla, marquent le début d’une longue et difficile reconstruction personnelle. Recueillie par sa tante de cœur, la jeune femme débute l’écriture de cette nouvelle page blanche à la Nouvelle-Orléans, où d’étranges phénomènes visuels et auditifs commencent à se manifester, en rêve d’abord, puis au sein même de son lycée. Raven est-elle prête à affronter son passé et la noirceur qu’elle sent s’éveiller en elle ? Sa demi-sœur, Max, et le séduisant Tommy Torres seront-ils en mesure de lui apporter le soutien dont elle a besoin ? Une quête d’identité aux frontières du surnaturel.


Avis :

Hello :) Vous avez vu passé la nouvelle collection Link de chez Urban ?! Une série de roman
graphique / comics dont les 4 premiers viennent de sortir. 
J’ai commencé par Raven parce que c’est celui dont la couverture m’attirait le plus :)

Raven est une jeune orpheline amnésique dont la mère adoptive meurt dans un accident de voiture. Elle est placée chez sa tante à la Nouvelle-Orléans  et devient très proche de sa cousine. Depuis la mort de sa mère adoptive, en plus de la perte de la mémoire elle entend une voix un peu démoniaque.

J’ai beaucoup aimé cette histoire, Raven est un personnage très attachant. Elle est un peu perdue dans sa nouvelle vie, non seulement elle doit gérer son amnésie, mais en plus elle entend les pensées des autres, en plus d’une voix inconnue. Sa cousine Max est également très sympathique, mystérieuse et forte. Elle est d’un grand soutien pour Raven.


Mais j’ai quand même une petite déception, ce livre est une histoire complète, alors qu’on dirait un premier tome. Il place l’histoire, les personnages, le contexte. Mais j’ai envie d’en savoir plus ! Je veux savoir la suite. Ravel part à la recherche de son passé, c’est exactement ce que je veux lire ! J’avais pas envie de quitter Raven à la fin de l’histoire.

J'ai beaucoup aimé les illustrations et les couleurs. Le choix graphique est vraiment top :)

En tout cas, cette première lecture Link Urban m’a donné envie de lire les autres, ça tombe bien j’ai les autres chez moi xD C’est une bonne façon de rentrer en matière, de découvre les origines de certains personnages. Raven est un personnage que je ne connaissais pas vraiment, je suis ravie d’avoir découvert un peu son histoire.

★★★★★☆