mardi 17 septembre 2019

Les aigles de Vishan Lour, Pierre Bottero.


Titre : Les aigles de Vishan Lour.
Auteur : Pierre Bottero.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Rageot.


4° de couverture :

Plume est une Ombre.
Grâce à ses talents d'acrobate, elle se glisse discrètement dans la nuit.

Jeune écuyer des Chevaliers du Vent, Estéblan accompagne la délégation chargée de rappeler au nouveau roi ses devoirs. Quand la délégation est assassinée, il est menacé à son tour.

Plume sera-t-elle son alliée ?


Avis :

Hello les chouchous !! Aujourd’hui je vais vous parler des Aigles de Vishan Lourun texte de Pierre Bottero. Dans le prologue la femme de Bottero nous explique que c’est un texte qu’il avait écrit il y a longtemps, suite à leur partie de Donjons et Dragon.

Ce texte c’est l’histoire de  Plume et Estéban. Plume est une jeune voleuse qui fait partie d’un groupe : Les ombres. Et Estéban un jeune écuyer des Chevaliers du Vent qui rêve de devenir chevalier. Lors d’une rencontre diplomatique les Chevaliers du Vent se font assassiner. Estéban est sauvé par Plume, il rêve de venger ses amis.

Ce texte ferait une superbe introduction à une histoire bien plus dense et captivante. Plume et Estéban sont deux personnages plutôt attachants, avec leur sensibilité. Le texte est très bref mais on a le temps de saisir leur caractère. J’aurais aimé en savoir plus sur eux, connaitre leur passé etc. 

J’avoue que je reste un peu sur ma faim avec ce récit, l’univers est intéressant et la guerre de clan qui devrait découler de ce début d’histoire pourrait être épique, mais bon, il n’y a pas de suite … Dommage !

Bref, bref, un petit texte trop court mais intéressant. Écrit de la sublime plume de Bottero c’est un plus. Mais c’est un peut frustrant de ne pas en avoir plus, et surtout que je trouve que le bouquin est un peu cher pour ce qu’il y a à lire.

★★★★☆☆

vendredi 13 septembre 2019

Jamais, Bruno Duhamel.

Titre : Jamais.
Auteur : Bruno Duhamel.
Parution Fr : 2018.
Éditeur : Bamboo.


4° de couverture :

Troumesnil, Côte d’Albâtre, Normandie. La falaise, grignotée par la mer et le vent, recule inexorablement de plus d’un mètre chaque année, emportant avec elle les habitations côtières. Le maire du village parvient pourtant, tant bien que mal, à en protéger les habitants les plus menacés. Tous sauf une, qui résiste encore et toujours à l’autorité municipale. Madeleine, 95 ans, refuse de voir le danger. Et pour cause. Madeleine est aveugle de naissance.


Avis :

Coucou les chatons ! Aujourd’hui je vais vous parler d’une BD qui a été élue Talent Cultura Jamais de Bruno Duhamel.

Jamais c’est l’histoire de Madeleine, une femme âgée aveugle de naissance qui vit seule dans sa maison depuis que son mari est mort en mer. La falaise sur laquelle est sa maison s’effrite avec le temps et le maire essaye de la convaincre de la quitter pour sa sécurité mais Madeleine refuse.

C’est une histoire pleine de tendresse et drôle. Madeleine est une petite mamie butée, et le maire une tête de con il faut bien le dire ! Elle est touchante cette petite dame, elle refuse de quitter sa maison avec ses odeurs et ses souvenirs. Elle continue à parler à son mari défunt, et son gros chat Balthazar est trop mignon.

Je dois dire que je suis un peu restée sur ma faim à la fin de l’album. Je m’attendais à une fin plus tranchée. Cela dit, j’ai passé un bon moment avec cette petite dame !


J’ai beaucoup aimé les couleurs et les dessins de cette BD, c’est doux, c’est mignon, c’est touchant comme Madeleine et son petit gros Balthazar :)

Voilà, je vous conseil cette lecture, la fin est un peu abrupte, mais l’histoire est chouette et Madeleine est trop touchante !

★★★★☆☆

mercredi 11 septembre 2019

Raconte-moi ma vie, Sophie Rigal-Goulard.

Titre : Raconte-moi ma vie.
Auteur : Sophie Rigal-Goulard.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Rageot.


4° de couverture :

Renversée par une voiture à la sortie du collège, Enola se réveille dans une clinique... avec une amnésie post-traumatique. Elle tente de retrouver la mémoire grâce aux témoignages de ses parents et aux paroles rassurantes de ses meilleurs amis Garance et Devon. Mais cette histoire officielle colle-t-elle avec sa personnalité ? Quand elle découvre par hasard qu'elle prenait des cours de krav-magma sous une fausse identité, elle doute puis prend peur


Avis :

Coucou les chatons ! Aujourd’hui je vais vous parler de Sophie Rigal-Goulard, une grande autrice de jeunesse que je n’avais encore jamais lu malgré les nombres romans qu’elle a écrit. J’ai enfin réparé ce tord en lisant son petit dernier Raconte-Moi ma vie. Avant de vous résumer le roman je tiens à remercier Rageot pour cette lecture :)

Ce roman raconte l’histoire d’Enola, une ado amnésique depuis qu’elle s’est fait renverser par une voiture en pleine rue. Sa famille et son amie Garance lui raconte tout ce qu’il y a savoir sur elle pour l’aider à retrouver la mémoire, mais elle reste persuadé qu’ils ne lui disent pas tout.

j’ai un avis un peu mitigé sur ce roman, je l’ai trouvé un peu lent (alors qu’il est tout petit), j’ai aussi trouvé qu’il y avait des redites. Et pourtant, plus je lisais plus j’avais envie de savoir la fin ! L’autrice sait créer le suspense !

Enola est un personnage attachant, j’avais vraiment envie qu’elle retrouve sa mémoire (et pas seulement par curiosité ^^’) Tout le monde lui dis qu’elle est une gentille fille sans histoire et très intelligente, mais en fouillant elle découvre des « irrégularités » dans son passé dont personne ne semble au courant. La voilà donc partie pour une enquête secrète sur elle-même. J’avais quelques hypothèses sur son passé, elles n’ont jamais été totalement vraies, mais je n’étais pas loin quand même ^^

Le style de l’autrice est fluide et léger et malgré quelques redites (dont je parle au début, moi aussi je fais des redits ^^) le récit est agréable à lire. Les chapitres sont courts et on découvre de temps en temps le point de vue d’un autre personnage qu'Enola, c’est assez sympa !

Bref, j’ai bien aimé l’histoire de ce roman, mais j’aurais aimé qu’il soit plus poussé, que l’autrice creuse le sujet encore plus ! Je le conseille tout de même aux ados à partir de 11 ans, je pense que c’est une petite lecture sympa !

★★★★☆☆

mardi 10 septembre 2019

Goupil ou face, Lou Lubie.

Titre : Goupil ou face.
Auteur : Lou Lubie.
Parution Fr : 2016.
Éditeur : Vraoum.


4° de couverture :

Lou est une jeune fille bien sous tout rapport. Jeune, jolie, elle conçoit des jeux vidéos, a un amoureux, des amis, une famille aimante… Bref, tout pour ne pas sombrer dans la déprime la plus noire. Sauf que voilà, de temps en temps, entre des périodes d’intense activité, sans raison, elle tombe dans le pot au noir, et un animal insatiable la dévore… un petit renard ! Soit son tempérament cyclothymique, sous la forme d’un petit renard capricieux.

Car Lou est cyclothymique et, avec elle, le lecteur va découvrir le monde haut en contraste des maladies bipolaires. Hyper documenté, cartoonesque et ludique, ce roman graphique emmènera le lecteur découvrir ce qui se passe quand on a la tête envahie par ce petit renard hyperactif et boulimique, sur les traces autobiographiques de la jeune illustratrice.


Avis :

Hello les chatons :) Aujourd’hui je vous parle de Goupil ou face, un roman graphique que j’ai beaucoup aimé. Je l’ai lu parce que j’avais eu un coup de coeur pour La fille dans l’écran, le roman graphique que l’autrice à fait avec Manon Desveaux. 

Cette BD est extrêmement intéressante ! Elle explique une maladie méconnue et sous estimée : la cyclothymie. L’autrice matérialise sa maladie sous la forme d’un renard qui l’accompagne partout et qui parfois grossi, devient un monstre noir ou se fait tout petit. Elle passe par toute sortent d’émotions, un jour elle est euphorique, elle a plein de projets, plein d’envie etc. Trois jours plus tard elle est au fond du trou, ne veut plus rien faire, déprime etc. Le problème c’est que Lou a eu beaucoup de mal à obtenir un diagnostique correct de sa maladie.

Perso je ne connaissais pas du tout la cyclothymie, j’ai découvert cette maladie et grâce à cette BD j’ai bien compris toutes ces explications. C’est bien documenté, l’aspect scientifiques est clair, bien que précis. 

J’ai beaucoup aimé comment Lou Lubie matérialise sa maladie, c’est une belle façon de l’appréhender et d’apprendre à vivre avec. C’est aussi une bonne façon de faire comprendre à ses lecteurs ce qu’elle explique. C’est ludique, c’est mignon et très instructif ! 

Les dessins sont vraiment sympa. Très doux, ils sont parfait pour illustrer les propos de l’autrice. C’est une BD vraiment très touchante, et une pointe d’humour vient pimenter tout ça de façon légère et parfaitement dosé.


Bref, bref, bref vous l’aurez compris : j’ai beaucoup aimé ! Je vous recommande vraiment cette lecture. Elle est touchante, instructive, perso je ne l’ai pas lâchée avant la fin ! C’est un beau coup de coeur pour moi !

★★★★★★

vendredi 6 septembre 2019

Moon Brothers, Sarah Crossan.

Titre : Moon Brothers.
Auteur : Sarah Crossan.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Rageot.


4° de couverture :

Joe Moon a dix-sept ans. Il vient de quitter New York pour aller vivre un temps au Texas. Son frère aîné, Ed, est en prison là-bas. Jugé coupable du meurtre d’un policier, il attend son exécution dans le couloir de la mort. Or, la date approche. Alors Joe veut être là, aider son frère à affronter ces dernières semaines. Car sinon, Ed sera tout seul. Mais voilà qu'un nouvel avocat reprend la défense du condamné... et il a l'air d'y croire. Joe osera-t-il espérer encore ?


Avis :

Hello les chatons :) Aujourd’hui on va parler d’une autrice que j’adore : Sarah Crossan ! Après Inséparable qui était merveilleux et Swimming Pool que j’ai beaucoup aimé aussi je n’ai pas pu résister à Moon Brothers ! Avant d’en dire plus je voulais d’abord remercier Rageot pour cette fabuleuse lecture.

Encore une fois Sarah Crossan s’attaque à un sujet difficile. Ici Joe, un jeune homme de 17 ans, décide d’aller au Texas, pour soutenir son frère Ed qui est dans le couloir de la mort pour meurtre malgré le fait qu’il clame son innocence. Joe n’a pas vu son frère depuis 10 ans, il ne connait pas vraiment cet homme à qui il rend visite, il ne sait pas quoi lui dire, ne sait pas comment l’aider, n’est même pas sur que son frère soit innocent.

Encore une fois Sarah Crossan nous fait réfléchir avec une écriture poétique et percutante. Evidemment en France ça n’a pas le même impact, puisque la peine de mort n’a plus court chez nous depuis longtemps, mais on découvre vraiment l’injustice qui existe aux États-Unis. Il vaut mieux être jugé à New-York qu’au Texas ! 

J’ai beaucoup aimé ce texte, il retranscrit bien les états d’âme par lesquels passe Joe. Il est vraiment attachant d’ailleurs. Son histoire est une tragédie moderne. Il montre bien que les familles des condamnés à mort ne sont pas considéré, alors que dans un sens ils sont victimes aussi.


L’autrice à le dont de nous faire ressentir plein d’émotion. De la compassion à l’indignation en passant par la peine. Franchement chapeau ! Malgré une histoire dont le sujet ne fait absolument pas rêver, Sarah Crossan réussit à faire un roman magnifique que je vous conseil vraiment ! Pour moi c’est un coup de coeur !

★★★★★★

mardi 3 septembre 2019

La malédiction de Loki, Tome 1, Hachi.

Titre : La malédiction de Loki, Tome 1.
Auteur : Hachi.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Delcourt.


4° de couverture :

La jeune Aisha, enfant de l’orphelinat, possède un mystérieux pouvoir. En effet, le simple fait de mélanger un peu de son sang dans une peinture qu’elle réalise engendre un étrange miracle. Malheureusement, ses peintures, bien qu’exécutées avec les meilleurs sentiments du monde, s’avèrent être des concentrés des vices de l'humanité et finissent par devenir nuisibles aux hommes, au point de finir par être surnommées « les peintures maudites de la sorcière ». Aisha charge alors son meilleur ami Loki, à qui elle a donné vie par le biais de ses peintures, de partir à la recherche de toutes ses réalisations pour les brûler. Le point de départ du long et périlleux voyage de Loki !!


Avis :

Coucou tout le monde :) Aujourd’hui on va parler manga : La malédiction de Loki J’ai été attiré par la couverture, j’avoue :)

La malediction de Loki c’est l’histoire d’une jeune fille qui fait des peintures magiques avec son propre sang. Elle les fait dans le but d’aider les gens, mais malheureusement des évènements étranges et pas particulièrement bénéfiques se produisent. La jeune fille, appeler la sorcière par le monde, charge Loki, son meilleur ami tout droit sortie d’une de ses peintures, de récupérer et brûler toute les peintures.

Dans ce manga on suit donc Loki dans sa lourde mission. Il arpente le pays à la recherche de crimes perpétrer par les peintures. J’ai beaucoup aimé l’histoire, ce petit coté magie, quête, etc j’ai trouvé ça vraiment chouette. L’univers créer par l’auteur est vraiment chouette ! 

Loki est un personnage un peu torturé, mais vraiment intéressant et attachant. Sa mission lui tient vraiment à coeur, et c’est assez touchant je trouve.

Bref, un premier tome qui m’a beaucoup plu, vous l’aurez compris ! Je vous le recommande et moi je vais m’attaquer au tome 2 :)

En librairie le 4 septembre
★★★★★☆

lundi 2 septembre 2019

Le matin du neverworld, Marisha Pessl.

Titre : Le matin du neverworld.
Auteur : Marisha Pessl.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Gallimard jeunesse.


4° de couverture :

Un an après la mystérieuse mort de Jim, son petit ami, Béatrice n'a toujours pas revu leur bande de copains. Populaires, complices, sarcastiques, ils se connaissent depuis toujours mais elle sait qu'ils lui cachent quelque chose. La soirée des retrouvailles dérape, et leur vie va basculer : ils devront affronter ensemble la vérité et prendre la plus difficile des décisions - ou revivre éternellement la même journée, prisonniers du Neverworld.


Avis :

Holà todos :) Aujourd’hui on va parler du Matin de neverworld. Un livre qui vient de paraître cher Gallimard jeunesse que je remercie beaucoup pour cette lecture.

Le matin du neverworld c’est l’histoire d’un groupe d’amis. Ils étaient tous très proche jusqu’à la mort de l’un d’entre eux : Jim. L’histoire se passe un an après cette mort, on suit Bee la petite amie de Jim qui retourne voir ses anciens amis pour une soirée. C’est sur le chemin du retour que tout bascule, ils ont accident et se retrouvent coincé dans une boucle temporelle, ils revivent la même journée sans cesse.

Au début j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, c’est un peu lent, Béatrice nous raconte son histoire un peu douloureuse avec ses amis. Elle décide d’aller passé la soirée avec eux pour découvrir enfin ce qui est arrivé à Jim. Malheureusement pour elle les choses ne se passent pas comme prévu. Déjà la soirée ne se passe pas chez son amie Whitley, ils prennent la voiture pour allée à un concert. Et ensuite, sur le chemin du retour ils ont accidents et se retrouvent dans le Neverworld, un entre deux. Ils ne sont ni mort, ni vivant et revivent sans cesse la même journée.

Mais ensuite, une fois les personnages plongé dans le Neverworld l’histoire bouge peu à peu et devient de plus en plus passionnante ! J’ai beaucoup aimé la complexité de l’univers. D’abord Beatrice et ses amis ne croient pas se qui leur arrive bien sur, mais peut à peut ils se rendent à l’évidence. Ils passent par plusieurs phases, un peu comme les étapes du deuil, le déni, la colère et tout ça !

Les personnages sont vraiment intéressant, ce que je regrette c’est de ne pas en savoir plus sur eux. J’aurais aimé un roman choral. J’adore connaitre les points de vues et les pensées des personnages. Martha surtout mériterait d’être mieux développé !

Bien que le début soit lent, et que quelques répétitions viennent alourdir parfois le récit, il y a quand même pas mal de rythme. Une fois lancé dans l’histoire on ne s’ennuie pas. Perso j’avais plein d’hypothèses sur ce qui était arrivé à Jim, et j’ai eu faux à chaque fois ! J’aime bien être surprise par les romans que je lis.

Bref, cette histoire m’a beaucoup plu ! Je vous la conseille à 100%, il y a du mystère, du suspense, un univers parallèle, des personnages intéressants .. Que de bons ingrédients et le tout bien mélangé pour une histoire vraiment chouette !!

★★★★★☆

samedi 31 août 2019

Bilan du mois d'août 2019.

Coucou les chatons <3

Aujourd’hui on est déjà le dernier jour du mois, alors c’est l’heure de faire un petit bilan de lecture. Ça fait plusieurs mois que je cherche une idée pour faire des bilans un peu plus fun, mais j’ai toujours pas trouver l’idée de génie que j’attends, donc ce n’est pas pour cette fois désolée ^^’
En tout cas, ce mois-ci j’ai lu 12 livres et voilà donc mon bilan :

Top 3 :
      



Autres romans :
      

      




Autres BD :
      



Et vous alors ?!
Qu'avez vous lu ce mois-ci ?

vendredi 30 août 2019

Le royaume de Blanche-Fleur, Benoît Feroumont.

Titre : Le royaume de Blanche-Fleur.
Auteur : Benoît Feroumont.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Dupuis.


4° de couverture :

Il était une fois un royaume dont le roi était devenu fou suite à la mort de son épouse adorée. Ce roi, Igor, devint colérique et violent. Quand il entreprit de mener une guerre de conquête, un de ses vassaux, le comte de Rose-Adieu, tenta de s'opposer à ses projets. La réaction du monarque fut brutale : il envahit le comté, pilla et détruisit tout. Seule Blanche-Fleur, la petite fille du comte, fut épargnée, sauvée par le frère du roi, le prince Serge. Puis elle disparut sans que personne ne sache ce qu'elle était devenue...

Près de deux décennies plus tard, c'est le bon roi Serge qui règne sur le royaume des Six-Ponts. Et dans ce royaume où il fait bon vivre, tout le monde s'apprête à fêter dignement le mariage de la princesse Cécile. Anne, la tavernière, se réjouit de l'événement, non seulement parce qu'elle a été élevée avec Cécile, mais aussi parce que ce mariage va lui permettre de relancer sa taverne.

Mais Anne est aussi la protégée du roi qui ne peut rien lui refuser. Ce qui suscite la jalousie de la reine qui déteste Anne, complote contre elle et ne sera satisfaite que quand cette "petite intrigante" aura été éliminée.


Avis :

Coucou les loulous :) J’espère que tout le monde va bien !! Aujourd’hui je vais vous parler d'une BD, Le royaume de Blanche-Fleur édité par les éditions Dupuis que je remercie pour cette chouette lecture !

Le royaume de Blanche-Fleur c’est l’histoire de Anne, une tavernière très amie avec la princesse. Malheureusement pour elle, la reine la déteste et monte tout un tas de plans contre elle. La voilà accusée de tout les maux et obligée de fuir dans le comté voisin.

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Déjà l’ambiance complot, princesse etc.. J’aime bien. Mais en plus il y a beaucoup d’humour dans cet album. En effet, la vielle Berthe fabrique des potions .. Mais elles sont toutes inefficaces, sauf la potion d’éloquence .. Par contre elle ne marche que sur les oiseaux. Dans le Royaume de Six-ponts, donc, les oiseaux parlent et sont plutôt drôle !


Anne la tavernière est très attachante. Elle a mauvais caractère et elle est un peu impulsive mais son petit coté victime m’a attendrie ^^’ Et le couple François Sophie est trop chou <3 Moi j’ai adoré ces deux petits gardes et leur histoire !

Les illustrations ne m’ont pas particulièrement séduites, par contre les couleurs sont top. Très vive, parfaite avec pour cette histoire très rythmé et vivante !! En plus le récit est dynamique, on ne s’ennuie pas au royaume de six-ponts !

Bref, vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé cette histoire ! Je vous recommande vraiment cette lecture. Anne est un personnage très attachant et l’histoire est hyper dynamique


★★★★★☆

jeudi 29 août 2019

L’étrange village de l’arbre poulpe, Séverine Vidal & Anne-Gaëlle Balpe

Titre : L’étrange village de l’arbre poulpe.
Auteur : Séverine Vidal & Anne-Gaëlle Balpe.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Rageot.


4° de couverture :

Quatre amis, Pablo, le garçon qui vole, Arizona l’intrépide, Bat-Man et son inséparable chauve-souris et Naïma l’invisible, vivent dans le village de l’Arbre-Poulpe, un arbre magique qui a donné des pouvoirs à chacune de leur famille.
Ils adorent se retrouver pour rigoler et pour déjouer les manigances des affreux Rageux, une bande d’abrutis qui essayent de voler des branches de l’Arbre-Poulpe.


Avis :

Hello les chatons :) Aujourd’hui on va parler livre jeunesse, avec une nouvelle parution de chez Rageot que je remercie beaucoup pour cette lecture : L’étrange village de l’arbre-poulpe.

Le village de l’arbre-poulpe, c’est un village un peu particulier dans lequel vivent plein de familles particulières. Chacune d’elles possèdent un talent particulier. Ils doivent tous protéger l’arbre-poulpe contre les méchants rageur qui eux n’ont pas de talent et sont jaloux.

En voilà une histoire originale, rigolote et sympathique. Parfaite pour son public de 8-10 ans. Une histoire courte et fraiche, pleine d’aventures qui j’ai trouvé vraiment chouette. On suit 4 copains : Arizona la fille du far west, Pablo qui est un peu amoureux de Arizona, Batiste-Emmanuel, appelé Bat-Man et Naima, la jeune fille invisible. Quand les orageux essaient une fois de plus de s’en prendre à l’arbre ils montent un plan pour les en empêcher.

J’ai trouvé très sympa l’originalité de cette histoire. Cet arbre qui est à l’origine de la vie de tout les habitants du village, leur particularité vraiment particulière ^^’ (Pour l’exemple : Arizona à la particularité d’être un cow-boy !) 

Dans la deuxième partie du livre, les animaux de la famille de Bat-Man disparaissent. Les voilà donc sur la piste du voleur, ils enquêtent, un peu à la club des cinq. C’est vraiment chouette. 

Les personnages sont très sympathique. Ils forment une super équipe, ils font attention les uns des autres. Pablo se prend pour le petit chef du groupe c’est mignon :)

Bref, vous l’aurez compris j’ai passé un très bon moment avec ce court roman, que je vais conseiller avec plaisir à tout les jeunes lecteurs qui passeront me voir à la librairie. Il est dynamique, sympathique et les personnages sont attachants. On suit leur enquête avec plaisir, et c’est drôle :)


★★★★★☆