jeudi 23 mai 2019

Liaisons dangereuses : Préliminaires, Tome 2 : De l’amour et de ses remèdes, Stéphane Betbeder & Djief.


Titre : Liaisons dangereuses : Préliminaires, Tome 2 : De l’amour et de ses remèdes.
Auteur : Stéphane Betbeder & Djief.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Glénat.


4° de couverture :

Au commencement était l'amour. Puis vint la chair. Et le vice.

Maintes fois adapté au cinéma, Les Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos est un roman majeur du XVIIIe siècle et probablement l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature française. Mais comment le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil en sont arrivés à devenir les personnages manipulateurs que nous connaissons tous ? C’est ce qu’imagine cette bande dessinée qui, dans un respect total de la cohérence de l’œuvre, raconte la jeunesse des deux protagonistes.
Après un premier volume centré sur Sébastien de Valmont, découvrez la jeunesse d'Isabelle et replongez avec force dans le monde cruel et feutré de la haute société libertine. Entre passions et faux-semblants, un scénario ciselé de Stéphane Betbéder auquel le dessin sensuel de Djief, en héritier d’Yslaire, vient apporter un supplément de beauté noire et de réalisme.


Avis :

Coucou les chatons ! Je ne sais pas si vous vous souvenez mais j’adore le roman Les liaisons dangereuses, du coup quand j’ai vu le tome 1 de cette BD j’étais très curieuse de la découvrir. J’en garde un bon souvenir et du coup quand j’ai vu ce tome 2 j’avais hâte de le découvrir aussi.

Le premier tome était centré sur la jeunesse de Valmont, celui là est sur celle de Merteuil, et sur comment elle est devenue libertine. On y découvre le passé de sa famille, ses rencontres etc qui l’on influencés toute sa jeunesse.

Ce que j’ai aimé dans cette BD c’est qu’on retrouve le coté épistolaire du roman, Isabelle de Merteuil livre son histoire à son confesseur, au travers d’une lettre qu’elle lui envoie. Cela dit j’ai pas été passionné, je savais un peu à quoi m’attendre vu que j’avais déjà lu le premier tome, mais j’espérais autre chose quand même ^^’

Finalement je préfère ne pas connaitre la jeunesse des personnages de mon roman préféré, ça casse un peu le mythe ! je ne sais pas si il y aura une autre suite, mais pas sur que la lise, j’ai été un peu déçue par celui là.

★★☆☆☆☆

mercredi 22 mai 2019

La grâce du dindon déplumé, Juliette Rontani.

Titre : La grâce du dindon déplumé.
Auteur : Juliette Rontani.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Fleurus.


4° de couverture :

Angélique Bouchon porte très mal son prénom. Grincheuse, sarcastique, piquante et solitaire, son bonheur réside au fond d'un paquet de chips barbecue englouti devant une bonne série. Avec sa voix rauque, ses grosses lunettes et sa dose explosive d'auto-dérision, elle ne passe jamais aussi inaperçue qu'elle le voudrait. Elle a une famille foutraque, des amies expansives, des copains pas malins, elle "fréquente" un garçon ténébreux qu'elle aimerait sortir des ténèbres, mais pas totalement non plus. 
Enfin, elle va vous raconter


Avis :

Hello les chatons ! Après avoir été déçue par plusieurs romans de fantasy j’ai décidé de me lancer dans une petite lecture légère et sans prise de tête : La grâce du dindon déplumé ! Rien que le titre promet un bon moment de rigolade.

Ce roman c'est l’histoire d’Angelique Bouchon, une ado un peu râleuse et très sarcastique qui nous raconte sa vie au travers de son journal intime. Elle a deux soeurs, un petit frère, un chien moche, un voisin beau … bref, une vie bien remplit !

J’avais à peine lu 10 pages que je rigolais déjà beaucoup, une chose est sur, le personnage d’Angelique est très drôle. Pleine d’auto-dérision elle nous raconte son histoire avec beaucoup d’humour ! Rien que grâce à Angelique j’ai passé un très bon moment avec ce roman.

C’est un chouette roman, léger et sympathique. Ce n’est pas le roman de l’année, mais il est très sympa et distrayant. Perso je vous le conseil pour vous détendre, c’est une petite lecture rapide et rigolote.

★★★★☆☆

samedi 18 mai 2019

Les amies de papier, Tome 1 : Le cadeau de nos 11 ans, Christophe Cazenove & Ingrid Chabbert.

Titre : Les amies de papier, Tome 1 : Le cadeau de nos 11 ans.
Auteur : Christophe Cazenove & Ingrid Chabbert.
Parution Fr : 2017.
Éditeur : Babmboo.


4° de couverture :

Une belle relation épistolaire à l’heure du portable et des réseaux sociaux.

Pour son anniversaire en ce début d’été, Mei, 11 ans, se voit offrir un bête papier à lettres. Le même papier à lettres que reçoit de son côté Charlotte pour sa fête, 11 ans elle aussi. Ce point commun provoque la rencontre des deux jeunes filles qui vont passer une magnifique journée ensemble, la seule avant la fin des vacances à la plage pour Charlotte. Une amitié naît de cette brève rencontre, et pour la poursuivre quel meilleur moyen que de s’écrire sur ce papier à lettres ?
Car si le papier est fragile, ce n’est pas le cas de ce que l’on écrit dessus …


Avis :

Coucou tout le monde, quoi de mieux qu’une petite BD pour passer le temps quand on s’ennuie ?! J’ai jeté mon dévolu sur Les amies de papier, car cette BD est le coup de coeur d’une amie. 

Les amies de papier c’est Charlotte et Mei, deux jeunes filles de 11 ans qui ont deux points communs : elles passent leur vacances d’été au même endroit, et elles ont reçu le même cadeau pourri ; du papier à lettre moche. Elles décident de s’écrire et une relation épistolaire se développe entre les deux jeunes filles.

J’ai trouvé cette petite histoire sympa, les deux jeunes filles se racontent leur quotidien, Mei n’est pas appréciée dans son collège et Charlotte est la nouvelle d’une petite village. C’est mignon, mais c’était l’histoire la plus captivante du monde ! 

Charlotte et Mei sont deux personnages très sympathique, elles ont chacune leur caractères, leur amitié est touchante. Par contre j’ai eu du mal à comprendre le fil de l’histoire, c’est un peu décousu. Et l’histoire manque de rythme et d’évènements marquants pour accrocher l’attention du lecteur.

Cela dit j’ai quand même passé un bon moment, je lirais peut être les suites :)

★★★☆☆☆

jeudi 16 mai 2019

Everless, Tome 1, Sarah Holland.

Titre : Everless, Tome 1.
Auteur : Sarah Holland.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Bayard.


4° de couverture :

Julie vit dans la misère avec son père. Pour pouvoir payer ses dettes, celui-ci va consulter l'extracteur de temps. Car au royaume de Sempera, tout se paie en temps. On peut en effet transformer en métal précieux le temps de vie contenu dans le sang...
Pour éviter que son père, déjà très affaibli, se condamne en procédant à une nouvelle saignée, Julie se fait engager comme domestique à Everless, la résidence des Gerling, la famille la plus puissante du royaume. On va y célébrer les noces de Roan, le fils cadet de la famille, avec la fille adoptive de la reine. Cette dernière est agée de plusieurs centaines d'années grâce à ses richesses (la monnaie créée à partir du sang peut aussi se consommer pour allonger la vie...)
Or, Julie est depuis toujours secrètement amoureuse de Roan. Car elle a vécu à Everless dans son enfance. Mais suite à un tragique accident, son père et elle ont dû s'enfuir. Et son père lui a toujours interdit de retourner à Everless


Avis :

Holà todos !! Aujourd’hui je vous parle de Everless, la nouvelle sortie Bayard. Le pitch de ce roman m’a direct fait penser à Time Out, un film dans lequel en gros le temps c’est de l’argent. Et bah ici c’est pareil.

Le sang peut se transformer en fer-de-sang, la monnaie de Sempera. Julie vit avec son père, il est faible et n’a plus beaucoup de temps. Pour l’aider elle décide de ce faire engager au service des Gerling, la famille noble de Everless.

J’étais plutôt emballée par l’histoire, mais finalement je n’ai pas été aussi captivé que je ne l’espérais. Julie part vivre et travailler à Everless contre l’avis de son père qui lui dit qu’elle serait en danger là-bas. Elle pense travailler au château quelques mois, puis rentrer chez elle avec beaucoup de temps pour elle-même et son père. Au château c’est l’effervescence, un mariage royal se prépare. 

Ce premier tome est vraiment introductif. L’auteure nous présente les personnages, les lieux, l’historique et les mythes de Sempera. L’univers présenté par l’autrice est intéressant, mais je m’attendais à plus de « WAOUH » 

Pour moi ce tome manquait un peu d’action. Dans ce premier tome Julie est en quête de son identité et de son passé. Elle est un personnage plutôt sympathique mais sans plus, ses réflexions tournent un peu en boucle. Il y a pas mal de répétitions. Julie rabâche sans cesse qu’elle est en danger, que Liam est un monstre etc .. Bref, toujours la même chose !

Avant de conclure je voulais juste dire que j’aurais vraiment aimé qu’il y est une carte de Sempera, j’aurais beaucoup aimé pouvoir situer Everless et Crofton. C’est pas grand chose, mais j’aime bien quand il y a des cartes dans les romans ^^'

Bon voilà, encore une petite déception. J’espère que ma prochaine lecture me plaira, parce que ça commence à faire beaucoup de livres de suite qui ne me plaisent pas :/

★★★☆☆☆

lundi 13 mai 2019

Le destin d’Orïsha, Tome 1 : De sang et de rage, Tomi Adeyemi.

Titre : Le destin d’Orïsha, Tome 1 : De sang et de rage.
Auteur : Tomi Adeyemi.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Nathan.


4° de couverture :

Il fut un temps où la terre d'Orïsha était baignée de magie. Mais une nuit, tout a basculé, le roi l’a faite disparaître et a asservi le peuple des majis. Zélie Adebola n'était alors qu'une enfant. Aujourd'hui, elle a le moyen de ramener la magie et rendre la liberté à son peuple ; même si face à elle se dresse le prince héritier du trône, prêt à tout pour la traquer.


Dans une Afrique imaginaire où rôdent les léopardaires blancs et où les esprits ont soif de vengeance, Zélie s'élance dans une quête périlleuse…


Avis :

Yo tout le monde :) Vous avez sans doute beaucoup vu passer le roman dont je compte vous parler aujourd’hui : De sang et de rage ! Je crois que l’avis général est plutôt positif, et une fois encore je suis un peu en désaccord avec tout le monde :/

Ce roman nous plonge dans une Afrique mystique et magique. Zélie, est une devin, elle porte la magie en elle mais il y a 11 ans le roi a éradiqué la magie. Les devins n’ont donc plus de pouvoirs mais gardent les caractéristiques physique des maji : une peau sombre et des cheveux blancs. Ils sont traités comme des cafards et payes des taxes supplémentaires à cause de ce qu’ils sont. Pour payer cette taxes Zélie va vendre du poisson au marché et rencontre une fugitive qu’elle aide, cette fugitive est la princesse Amari. Ensemble, avec Tzain le frère de Zélie ils vont tout faire pour faire revivre la magie.

L’univers est incroyable, complexe, très bien travaillé et original. J’ai beaucoup aimé l’inspiration africaine, ça change vraiment de ce que l’on lit en ce moment. On découvre une mythologie africaine, j’ai trouvé ça vraiment fascinant. L’ambiance aussi m’a beaucoup plu, même si j’ai trouvé le début un peu compliqué à suivre.

Par contre j’ai eux beaucoup de mal avec le rythme du récit. Je l’ai trouvé inégal, beaucoup de passages m’ont paru très long. Je me suis un peu ennuyée avec ce roman :/ J’avais besoin de plus de dynamisme, plus d’action. 

Par contre j’ai aimé le mélange de point de vue, vous le savez maintenant, j’adore en savoir plus sur chaque personnage, et entrer dans leur têtes est un bon moyen d’en apprendre plus sur eux. J’ai beaucoup aimé Amari, pour les autres je ne me suis pas vraiment attachée à eux.

Bref, je suis un peu déçue de cette lecture, j’en attendais sans doute beaucoup trop ! Il faut dire que ce roman fait du bruit, avant même sa sortie française. Et vous, qu’en avez vous pensé ?!


★★☆☆☆☆

lundi 6 mai 2019

No 1 with a bullet, Jorge Corona & Jacob Semahn.

Titre : No 1 with a bullet.
Auteur : Jorge Corona & Jacob Semahn.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Akileos.


4° de couverture :

Nash Huang, assistante d’un célèbre présentateur TV, est au sommet de sa carrière. Et, grâce à ce job en or elle est au summum de sa popularité sur les réseaux sociaux. Mais sa vie devient un véritable cauchemar lorsqu’elle est victime d’un “revenge porn”. Elle perd sa petite amie, son travail, sa vie privée et passe ses journées à se faire harceler. Au bord du gouffre, Nash se met à avoir des hallucinations effroyables qui la font douter de sa santé mentale. Dans son malheur elle rencontre un drôle de détective, Grover, qui va l’aider à remonter la pente et découvrir qui l’a entrainé dans ce piège.


Avis :

Coucou tout le monde !! Aujourd’hui on va parlé comics, quand j’ai vu les couleurs flashys de la couverture de No 1 with a bullet j’ai eu envie de découvrir l’histoire ^^’

Bref, ce comics c’est l’histoire de Nash, l’assistante d’un célèbre présentateur. Elle est au top de sa gloire quand une sex tape d’elle est diffusé sur les réseaux. À partie de la sa vie devient un enfer, elle perd sa copine, son boulot et tout le monde l’insulte.

A priori une histoire interessante, mais franchement c’est quoi ce truc ?! C’était trop chelou ! Si l’histoire de base m’a plu, j’ai eu beaucoup de mal avec plusieurs planches. Et finalement les couleurs criardes de la couverture, qui sont présentent tout du long, ne m’ont plus autant attiré au fils des pages.

Je ne vais pas vraiment pouvoir en dire quand chose de plus, j’ai vraiment pas accroché à ce comics, dommage l’histoire des réseaux, du harcèlement sur internet etc auraient pu donner un super résultat. Mais la c’est trop bizarre pour moi :/

Perso je ne suis pas convaincue.

★☆☆☆☆☆

samedi 4 mai 2019

Sorceline, Tome 2 : La fille qui aimait les animonstres, Sylvia Douyé & Paola Antista.

Titre : Sorceline, Tome 2 : La fille qui aimait les animonstres.
Auteur : Sylvia Douyé & Paola Antista.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Vents d’ouest.


4° de couverture :

D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé les animaux … 
Mais pas les matous câlins ou les chiens fidèles. 
Non, moi, ce qui me passionne ce sont les dragons, les licornes, les monstres, les chimères … 
Bref, les animaux légendaires !


Avis :
Attention, risque de spoile du premier tome.

Coucou tout le monde :) Aujourd’hui je vous parle du tome 2 de Sorceline ! Je me souviens avec beaucoup aimé le premier tome, mais finalement je ne me souviens que de ça. Je n’ai pas beaucoup de souvenir de l’histoire du premier tome.

Bref, dans ce tome on a un bref rappel du premier tome, mais vraiment très bref. Du coup j’ai eu un peu de mal à re-rentrer dans l’histoire. Sorceline est une jeune fille qui participe au stage de vacances du docteur Balzar. Elle est passionnée de créatures fantastiques. Dans le premier tome elle découvre qu’elle peut pétrifier les gens, quand elle les maudit, mais elle ne sait pas comment contrôler ça, ni comment inverser le processus.

Les illustrations de ce tome sont toujours aussi splendides, et les couleurs sont aussi superbe ! Mais j’ai moins accroché avec ce deuxième tome. L’histoire n’avance pas beaucoup, j’ai l’impression que ça part un peu dans tout les sens, du coup entre le fait que je ne me souvenais plus bien du début et le fait que l’histoire du second ne m’a pas accroché je dois dire que je suis un peu déçue :/

Voilà voilà, un deuxième tome qui ne m’a pas autant plu que le premier, j’attendais quelques révélations sur Sorceline mais finalement je referme ce tome avec plus de questions qu’à la fin du premier :/


★★☆☆☆☆

mercredi 1 mai 2019

Bilan avril 2019.

 Coucou les chatons <3

Aujourd'hui c'est le premier mai, et avant d'aller profiter de mon jour férié je vais vous présenter les lectures du mois d'avril :) Ce mois-ci j'ai eu des coups de coeur pour 2 romans graphiques : Le patient de Timothé Le Boucher un auteur que j'adore de plus en plus, et Un petit goût de noisette dont j'ai super envie de lire le début ^^'

J'ai aussi lu un manga dont je ne vous ai pas parlé, parce que c'est déjà le tome 7 et que j'ai plus rien a dire sur The Promised Neverland à par qu'il faut lire cette série !! Je ne vous ai pas non plus parlé du Royaume de Pierre d'Angle, parce que je ne l'ai pas fini, il ne me plait pas du tout :/


Mon top 3 :



Les autres lectures :





Et vous, 
Qu'avez vous lu ce mois-ci ?

lundi 29 avril 2019

The Wicked Deep, Shea Ernshaw.

Titre : The Wicked Deep.
Auteur : Shea Ernshaw.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Rageot.


4° de couverture :

C’est une histoire de vengeance... 
Il y a près de deux siècles, Marguerite, Aurora et Hazel Swan, trois jeunes femmes belles, libres et indépendantes, furent accusées de sorcellerie par les habitants de la ville de Sparrow. Des pierres accrochées aux chevilles, les trois sœurs furent noyées. Exécutées. Depuis ce jour, chaque année au mois de juin, les sœurs Swan sortent des eaux de la baie pour choisir trois jeunes filles, trois hôtes. Dans le corps de ces adolescentes, Marguerite, Aurora et Hazel reviennent se venger. Et cette année encore, Penny le sait, alors que les touristes afflueront, on retrouvera des cadavres de jeunes hommes sur la plage… Car cette malédiction, rien ne semble pouvoir l’arrêter.


Avis :

Hello les chatons :) Aujourd’hui je vous parle de The Wicked Deep, l’une des nouvelles parution de chez Rageot, que je remercie beaucoup pour cette lecture. La couverture est sublime n’est-ce pas ?!

Cette histoire se passe à Sparrow, une ville côtière frappée d’une malédiction. Il y a 200 ans, trois soeurs (Marguerite, Aurora et Hazel Swan) on été accusées de sorcellerie et noyées. Depuis elles reviennent chaque années en été pour noyer des jeunes hommes par vengeance. Dans cette ville cette malédiction est au centre de tout, la période ou les soeurs reviennent s’appel la Swan season, les touristes viennent en nombres pour y assister, les habitants de Sparrow font des fêtes etc…

Cette histoire m’a plu, mais n’était pas vraiment ce à quoi je m’attendais. Je m’attendais à plus de sorcellerie. Ici on suit Penny, une jeune de la ville qui vie sur île lumière. Elle s’occupe du phare depuis que son père à disparu 3 ans plus tôt et que sa mère a sombré dans la dépression. Elle engage Bo, un étranger, pour l’aider à l’entretiens de l’île. Petit à petit elle apprend à le connaitre et à peur qu’il devienne l’une des nombreuses victimes des Swan sisters.

Donc, comme je vous le disais, cette histoire est sympa. Je me suis vite prise au jeu des Swan Sisters, et découvrir plus précisément leur influence sur la ville de Sparrow. Mais je m’attendais à en savoir plus sur elles, à ce que le roman tourne un peu plus autour d’elles plutôt qu’autour de Penny et Bo. On a quand même de temps en temps un chapitre sur elles, le navire sur lequel elles sont arrivées, leur parfumerie etc. Mais c’était pas assez à mon goût.

Le début du roman est assez lent, l’autrice prend le temps de placer l’histoire et les personnages. Perso ça ne m’a pas plus gênée que ça. Par contre, dans la deuxième partie du roman tout va un peu vite, je trouve que le rythme aurait pu être mieux équilibré. Comme tout bon roman jeunesse, il a des rebondissements et des retournements de situations, ils étaient un peu prévisible cela dit. 

L’univers est vraiment bien travaillé, l’autrice nous plonge dans une ambiance de petite ville, de suspicions. Tout le monde cherche à savoir qui sont les filles choisis par les Swan Sisters pour abriter leur âmes le temps de la Swan Season, elles sont toutes suspectes. Les tensions dans la ville sont palpables. 

La plume de l’autrice est fluide, mais je trouve que l’histoire manque de dynamisme. Il n’y a pas de moment « waouh ». Je ne me suis pas ennuyée avec ce roman, mais je n’ai pas eu le petit plus qui fait passé d’une bonne lecture à une excellente lecture !

Bref, ce roman m’a plu, j’ai passé un bon moment avec cette lecture mais je m’attendais à autre chose. J’espérais plus de sorcellerie et plus de surprises. 

★★★★☆☆

jeudi 25 avril 2019

Le patient, Timothé Le Boucher.

Titre : Le patient.
Auteur : Timothé Le Boucher.
Parution Fr : 2019.
Éditeur : Glénat.


4° de couverture :

À quoi bon se souvenir qu’on a vécu l’enfer ?


La police arrête une jeune fille errant dans la rue, couverte de sang, un couteau à la main. En se rendant chez elle, les agents découvrent avec effroi une scène de massacre : toute sa famille a été assassinée... 6 ans plus tard, Pierre Grimaud, l’unique survivant du « massacre de la rue des Corneilles », se réveille d’un profond coma. L’adolescent de 15 ans qu’il était au moment des faits est aujourd’hui un jeune homme de 21 ans. Désorienté, encore paralysé et souffrant d’amnésie partielle, il est pris en charge par le docteur Anna Kieffer, psychologue spécialisée sur les questions de criminologie et de victimologie. Pendant leurs séances, Anna tente de l’amener à se souvenir des circonstances du drame, malgré ses pertes de mémoire. Pierre lui évoque la présence mystérieuse d’un « homme en noir » qui hante ses rêves, probable réponse inconsciente à son traumatisme. Après plusieurs rendez-vous, Anna découvre en Pierre un être sensible et très intelligent. Touchée par son histoire, elle se met même à le prendre en affection. Petit à petit, une véritable complicité s’installe entre eux. Anna n’imagine pas à quel point ce patient va changer sa vie…




Avis :

Coucou les chatons !! Aujourd’hui je vais vous parler de la nouvelle BD de Timothé Le Boucher, un auteur que j’ai découvert avec sa BD Ces jours qui disparaissent, que j’avais adoré !! (Et que je vous recommande bien sur, si vous ne l’avez pas déjà lu !)

Le patient c’est l’histoire de Pierre Grimaud, un jeune homme de 21 ans qui sort tout juste de 6 ans de coma. On suit son parcourt à l’hôpital ou il est suivie depuis son réveil par une psychiatre Anna Kieffer. Amnésique et paralysé, il va travaillé autant sur son physique que sur son mental et tenter de comprendre ce qui c’est passé.

J’ai beaucoup aimé encore une fois le travail de Timothé Le Boucher. C’est bien construit, profond. L’histoire est bien plus complexe qu’il n’y parait. L’auteur a un don pour raconter une histoire, peut importe le sujet, il nous prend et non entraine avec lui dans une aventure. Ici, un thriller psychologique très bien mené. Je me suis laissée endormir, par l’histoire, sans voir venir le revirement de situation.

On s’attache très vite à Pierre, ce pauvre ado dont la famille semble très étrange. Une mère pas très aimante, et c’est le moins que l’on puise dire, plein de petits frères et soeurs etc. 6 ans plus tard il est un jeune adulte détruit. Il n’a plus de famille, il a perdu 6 ans de sa vie, il est paralysé, amnésique .. Bref, il doit se reconstruire. Et on a vraiment envie qu’il y arrive. Ses amis aussi son très attachants, il est dans un hôpital avec d’autres malades plus ou moins grave, tous sont la pour un long moment et il noue des liens fort avec certains d’entre eux.

Je vais m’arrêter là, car je ne veux pas risquer d’en dire trop sur l’histoire qui est vraiment captivante Je ne peux que vous conseiller cette lecture, surtout si vous aimé les thriller ! Perso j’ai adoré :)

★★★★★☆