vendredi 15 janvier 2016

Nos Faces Cachées, Amy Harmon.


Titre : Nos Faces Cachées.
Auteur : Amy Harmon.
Parution Fr : 2015.
Édition : Robert Laffont


4° de couverture :

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être... Nos faces cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire. L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous...

Avis :

Avant de vous parler de Nos Faces Cachées je dois vous avouer que j'ai lu ce livre un peu à reculons. Le côté romance me faisait peur, et quand j'ai vu que l'histoire démarrait en septembre 2001 je me suis dis "Oh misère, dans quoi me suis-je lancée". Mais les avis, plus que positifs, de la blogo m'ont donné envie (mouton que je suis !!) et puis quand on m'a proposé ce livre en échange d'un autre (et oui, j'aime bien troquer mes livres) j'ai sauté sur l'occasion.

Finalement, malgré la romance, c'est un enième avis positif que vous lirez là. Enfin, j'ai quand même quelques petits reproches, notamment à propos du côté un peu stéréotypé des personnages parfois, mais j'y reviendrais plus tard ! 

Nos Faces Cachées c'est l'histoire croisée de plusieurs personnages, dont Fern et Ambrose dont nous parle la 4° de couverture. Mais aussi Bailey, Rita, Paul, Beans, Jesse, Grant. Tous ont grandi dans la même ville, aillaient au même lycée. Nos Faces Cachées, c'est un peu l'Histoire d'une petite ville américaine, dont la vie des habitants rythme l'histoire.

Je vais commencer par l'histoire. Comme je vous le dit au début elle me faisait peur. le côté romance, le côté pathétique de la maladie de Bailey le tout assaisonné des attentats du 11 septembre 2001 ... Finalement la romance n'est pas guimauve (enfin elle l'est, mais pas trop), la maladie de Bailey n'est pas décrit de façon pathétique et les attentats ne sont que prétexte à l'histoire, un reperd temporel également. J'aime l'e rythme assez rapide du début, l'enchainement de faits plus ou moins rapproché dans le temps. J'aime que l'histoire "présent" soit entre-coupé de flash-back qui nous éclaire juste assez pour comprendre se qui se déroule sous nos yeux. J'aime que l'histoire se ralentisse au fur et à mesure que l'on tourne les pages et que les chapitres se suivent. 

L'auteure joue sur plusieurs rythme de récit dans son roman, et je pense que grâce à ça tout ce qui aurait pu être larmoyant et pathétique est en fait poignant et émouvant. J'ai beaucoup aimé son style d'écriture. Je me suis laissée emporter par sa plume dès les premiers chapitres. C'est clair, fluide, doux. 

J'ai eu un réel coup de coeur pour Bailey (bien que ce soit lui le plus stéréotypé à mon goût), mais j'ai également beaucoup aimé tout les autres personnages (et je ne pense pas qu'à Ambrose ou Fern mais aussi et surtout à Elliott le père de Ambrose, qui, bien que peut présent, m'a beaucoup touché) sauf Rita. J'ai détesté Rita très rapidement et ce jusqu'à la fin !

Je crois qu'il est temps de vous faire part de mes petits reproches. D'abord tout le cinéma fait autour des apparences physique. Bien sur c'est important, mais je pense que l'auteure en a fait un peu trop. Les personnages passent trop de temps à se dire qu'ils ne mérites pas d'être aimé parce qu'ils sont moches et blablabla ... J'ai trouvé ça un peu lourd et ridicule. Ensuite, comme je vous le dit au début, certains personnages, dont Bailey, sont un peu stéréotypés. Il est l'handicapé plein d'humour et d'auto-dérision qui à tout compris à la vie et qui est indulgent avec les autres, mais qui peut très bien faire la morale quand le besoin s'en fait sentir. Fern est la fille moche qui lit et écrit de la romance toute la journée, la pauvre vierge qui rêve d'amour ... Bref vous avez compris ou je voulais en venir.

Et je trouve la fin un peu trop rapide et peu surprenante. Je trouve l'épilogue inutile, ou alors il aurais fallut l'étoffer.

Petit mot sur la couverture, j'ai une vraiment préférence pour celle de la réédition. La première (celle que j'ai quoi) avec la photo en noir et blanc d'un homme qui ce tient la tête n'est vraiment pas attirante, alors que celle en couleur de la jolie rousse est vraiment plus sympa !!


Enfin bref, malgré les petits reproches que j'ai, ce livre nous fait passé par plein d'émotions, le rire, les larmes, la compassion, la colère ... Amy Harmon a vraiment réussi quelque chose avec ce roman. C'est une très belle histoire, magnifiquement bien écrit et qui mérite vraiment son succès. J'ai un autre livre de cette auteure dans ma tablette, et il n'y restera pas longtemps vous pouvez me croire !!

★★★★☆☆

12 commentaires:

  1. J'ai envie de lire ce livre, mais comme toi j'avais quelques réticences !
    Mais au vu de ton avis, je vais peut-être me laisser tentée :)

    RépondreSupprimer
  2. ♥♥♥ Baily est un de mes personnages préférés aussi. Je suis ravie que tu aies aimé ce livre. Perso, j'ai la réédition en version papier, et elle est très belle. ♥♥♥

    RépondreSupprimer
  3. bailey est aussi mon chouchou, ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je suis contente que tu aies aimé ! J'avais été très surprise par ce livre, j'y allais aussi un peu à reculons mais finalement j'ai adoré ^^))

    RépondreSupprimer
  5. Il faut vraiment que je découvre ce livre !!

    RépondreSupprimer
  6. J'ai très envie de lire ce livre :D

    RépondreSupprimer
  7. J'ai adoré ce roman, un véritable coup de coeur pour ma part !

    RépondreSupprimer
  8. Pareil, des réticences car tendance à être déçue par les gros succès littéraires dont on parle sur le net avant même leur sortie... (pour ne pas citer Colleen Hoover ^^)
    Une petite merveille que Nos face cachées, et pareil pour L'infini + un :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de me lancer dans L'infini + Un !!

      Supprimer
  9. Moi qui avais des a priori, alors que ce roman est dans ma PAL, me voilà convaincue!

    RépondreSupprimer
  10. Cette année il faut absolument que je découvre cette auteure, je n'entends que du bien, perso j'suis pas fan de ce genre de couverture, du coup je pense me le procurer en epub ^^"
    p.s : j'adore tes photos !

    RépondreSupprimer
  11. Ton blog est magnifique :o
    J'ai également lu ce livre et pour moi, j'ai beau avoir beaucoup aimé, ce n'est pas un coup de coeur ^^
    J'ai partagé ton avis sur mon article au fait, au cas où ça t'intéresse :) https://les-tribulations-de-floow.blogspot.fr/2016/09/chronique-5-nos-faces-cachees-damy.html

    RépondreSupprimer

Merci pour votre passage sur mon blog ♥